Home A la une L’OMS accélère sa digitalisation face au Covid-19

L’OMS accélère sa digitalisation face au Covid-19

by Rémy Teston

Pour répondre aux défis posés par le Covid-19 et accompagner les soignants et les populations, l’Organisation Mondiale de la Santé a lancé plusieurs initiatives digitales. Découverte.

A l’instar de l’ensemble des organisations de santé, nationales ou internationales, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) prend le virage du numérique. L’institution a publié il y a quelques mois des recommandations sur 10 manières dont les pays peuvent utiliser les technologies numériques pour améliorer la santé des populations et les services essentiels.

Le contexte actuelle de pandémie Covid-19 accélère cette transformation. En effet, l’OMS a lancé un certain nombres d’initiatives digitales pour accompagner les populations et les soignants face à cette crise sanitaire.

L’application mobile WHO MyHealth

Pour répondre aux interrogations des populations et accompagner les professionnels de santé face au Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé lance une application mobile (Android et iOS) et Web avec des actualités, des conseils, des alertes et bien plus encore afin de rester informé pendant la pandémie de COVID-19.

Cette nouvelle application, lancée sous le nom de «WHO MyHealth», a été initialement proposée par une équipe d’experts bénévoles qui ont formé ce qu’ils appellent le «WHO Covid App Collective». L’équipe est composée d’anciens employés de Google et de Microsoft ainsi que de conseillers et ambassadeurs de l’OMS, ainsi que d’autres experts de l’industrie.

L’application propose une synthèse des informations officielles les plus récentes sur l’épidémie et les solutions étudiées par la communauté scientifique. Elle met également à disposition des fonctionnalités interactives pour soutenir la recherche et les autorités, notamment un «suivi des contacts», pour mieux comprendre la propagation du virus. En s’appuyant sur la technologie Google Maps, les utilisateurs peuvent indiquer s’ils ont été diagnostiqués ou sont entrés en contact avec des patients COVID-19.

Un des objectifs de cette solution est également de lutter contre la propagation des fake news.

Lancement d’un chatbot Whatsapp

L’OMS a lancé un service de messagerie dédié en arabe, anglais, français et espagnol en collaboration avec WhatsApp et Facebook pour protéger les personnes contre le coronavirus. Ce service de messagerie facile à utiliser peut atteindre 2 milliards de personnes et permet à l’OMS de mettre les informations directement entre les mains des personnes qui en ont besoin.

Des chefs de gouvernement aux agents de santé, en passant par la famille et les amis, ce service de messagerie fournit les dernières nouvelles et informations sur le coronavirus, y compris des détails sur les symptômes et la façon dont les gens peuvent se protéger et protéger les autres. Il fournit également les derniers rapports de situation et chiffres en temps réel pour aider les décideurs gouvernementaux à protéger la santé de leurs populations.

Le service est accessible par un lien qui ouvre une conversation sur WhatsApp. Les utilisateurs peuvent simplement taper “hi”, “hola”, “salut” ou “مرحبا” pour activer la conversation, en invitant un menu d’options qui peuvent aider à répondre à leurs questions sur COVID-19.

Un hackhaton en ligne pour trouver des solutions innovantes

Pour trouver des solutions aux défis posés par la pandémie de Covid-19, l’OMS lance un hackathon en ligne. Le COVID-19 Global Hackathon est une opportunité pour les développeurs de créer des solutions logicielles qui génèrent un impact social, dans le but de relever certains des défis liés à la pandémie actuelle de coronavirus (COVID-19).

L’OMS encourage les innovateurs du monde entier à #BuildforCOVID19 en utilisant les technologies de leur choix parmi une gamme de thèmes et de domaines de défi suggérés – dont certains ont été obtenus par le biais de partenaires de la santé, dont l’Organisation mondiale de la santé et des scientifiques du Biohub Chan Zuckerberg .

Le hackathon accueille des solutions focalisées localement et mondialement, et est ouvert à tous les développeurs – avec le soutien des entreprises et des plates-formes technologiques, notamment AWS, Facebook, Giphy, Microsoft, Pinterest, Salesforce, Slack, TikTok, Twitter et WeChat, qui partageront des ressources avec soutenir les participants tout au long de la période de soumission.

Compte tenu de l’isolement actuellement ressenti au sein des communautés, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a souhaité créer un espace en ligne où les développeurs peuvent concevoir, expérimenter et créer des solutions logicielles pour aider à faire face à cette crise.

Sept thèmes sont proposés :

  • Santé : aborder et mettre à l’échelle une gamme d’initiatives de santé, y compris les comportements préventifs / d’hygiène (en particulier pour les pays et les populations à risque), le soutien aux agents de santé de première ligne, la télémédecine à grande échelle, les stratégies de recherche / confinement des contacts, le développement de traitements et de diagnostics.
  • Populations vulnérables : problèmes rencontrés par les groupes de personnes qui sont affectés de manière disproportionnée par les divers problèmes de santé, économiques et sociaux liés à l’épidémie de COVID dans le monde, tels que ceux avec des conditions de santé sous-jacentes ou un mince filet de sécurité sociale.
  • Entreprises : l’ensemble des problèmes auxquels les entreprises sont confrontées pour rester à flot, collaborer efficacement et déplacer des parties de leur entreprise en ligne.
  • Communauté : Promouvoir la connexion avec les amis, la famille et les voisins pour lutter contre l’isolement social et la numérisation des services publics pour les gouvernements locaux.
  • Éducation : environnements et outils d’apprentissage alternatifs pour les élèves, les enseignants et l’ensemble des systèmes scolaires.
  • Divertissement : Alternatives aux formes traditionnelles de divertissement qui peuvent assurer la sécurité et la santé des talents et du public.
  • Autre : Les thèmes ci-dessus ne sont que des suggestions. Sentez-vous autorisé à faire preuve de créativité !

Source : l’Organisation Mondiale de la Santé