Accueil A la une Des innovations pour le mois des cancers du sang

Des innovations pour le mois des cancers du sang

par Rémy Teston

A l’occasion du #MoisDesCancersDuSang au cours de ce mois de septembre, des campagnes et innovations ont émergé pour sensibiliser le grand public aux cancers du sang et accompagner les patients au quotidien. Découverte.

Chaque année, en France, 45 000 personnes sont touchées par un cancer du sang , soit plus de 10 % des cas de cancers déclarés en France. Pourtant, les leucémies, myélomes ou lymphomes restent encore méconnus notamment, car ces pathologies sont rarement appelées « cancer ». Souvent associés, dans l’imaginaire collectif, aux plus jeunes, les cancers du sang concernent toutes les tranches d’âge. Chez les moins de 15 ans, les leucémies sont les cancers les plus fréquents (29 % des cas dont 80% de leucémies aiguës lymphoblastiques) alors que chez les 15-19 ans, ce sont les lymphomes (27 % des cas). Pour leur part, les myélomes multiples sont diagnostiqués généralement vers 70 ans en moyenne , et les lymphomes non hodgkiniens en moyenne à 67 ans .

Des associations de patients – l’association ELLyE « Ensemble Leucémie Lymphomes Espoir », France Lymphome Espoir, SILLC, l’association Laurette Fugain, l’AF3M « Association Française des Malades du Myélome Multiple » – et AbbVie France se mobilisent pour mettre en lumière les cancers du sang et le vécu des patients.

Un podcast « CANCERS DU SANG, NOS VIES »

Cette mobilisation, à l’occasion du #MoisDesCancersDuSang au cours de ce mois de septembre, se traduit par le lancement de la  campagne « Cancers du sang, nos vies ». Cette campagne nationale s’appuie sur un podcast, « CANCERS DU SANG, NOS VIES », permettant de découvrir le ressenti des patients, de leurs proches et accompagnants, du diagnostic à la rémission sans traitement.

Valentine, Philippe, Isabelle, Ludivine, Thibault, François, Dominique, Christèle, Luc, Annaïk, Dominique, Fabienne, Christian et Alexandre…14 personnes, 14 parcours de vie et pourtant un mot en commun : cancer. Cancer du sang pour être plus précis.

Qu’elles ou ils soient touché(e)s par un lymphome, une leucémie ou un myélome, qu’elles ou ils soient un proche, un aidant associatif ou un professionnel de santé, elles et ils ont en commun ces maladies. Souvent pour la première fois, elles et ils livrent leur vécu, leurs sentiments, leur ressenti tout au long de leur parcours de vie avec la maladie.

Des premiers symptômes avec la possible errance au diagnostic jusqu’à la rémission sans traitement, en passant par le choc des rechutes, les difficultés dans la vie professionnelle et personnelle… sans oublier également les petites et grandes joies, la reprise du sport, les naissances, ou l’engagement pour faire évoluer le regard de l’entreprise, les différents épisodes montrent des vies qui se transforment, s’amplifient souvent.

En acceptant de se dévoiler individuellement, chaque personne a permis de retracer une histoire commune des parcours de vie avec la maladie. Des parcours où la parole prend tout son sens et où les non-dits et les non-exprimés le sont enfin.

Cette démarche, ils ont tous accepté de la mener dans le cadre du podcast « CANCERS DU SANG, NOS VIES » avec un seul et même objectif : informer et sensibiliser sur les cancers du sang et sur la vie avec ou après. Il est disponible sur la majorité des plateformes de podcast (Apple Podcast, Spotify, Deezer, Google Podcast…) et sur Ausha.

L’application Vik LAM pour un accompagnement personnalisé des patients

Dans le cadre du mois des Cancers du Sang, l’application Vik LAM a été conçue à destination des patients atteints de Leucémie Aigüe Myéloïde (LAM),  par la start-up Wefight, avec le soutien institutionnel d’AbbVie.

L’annonce de ce type de cancer est souvent un choc et suscite de nombreuses inquiétudes pour les malades et leurs proches. Pour répondre à cette problématique d’angoisse et parfois d’isolement de ces patients, l’application Vik LAM à destination des malades et des aidants a été lancée.

Les contenus ont été créés par des professionnels de santé en étroite collaboration avec des patients et sont proposés aux patients en fonction de leurs questions ou intérêts au travers d’un chatbot intelligent. Le personnage Vik se veut être ainsi un compagnon pour ces patients, disponible 24h/24, 7 jours/7 afin de les aider au quotidien dans leur parcours de soins à travers différents outils :

  • Aide au suivi de l’évolution des symptômes
  • Mise en place de rappels pour la prise de traitements et les rendez-vous médicaux
  • Partage d’expériences en leur offrant la possibilité de recevoir et d’échanger anonymement des
    témoignages entre patients atteints de leucémie aigüe myéloïde.

Disponible sur PC et mobile, l’application fonctionne avec un compagnon virtuel sous forme de chatbot. Il
combine des algorithmes d’intelligence artificielle et de bases de données et s’enrichit au fur et à mesure
permettant d’accroître la pertinence des réponses fournies aux questions des patients.

Source : Abbvie

Vous pouvez également aimer

510392

Aller au contenu principal