Home A la une Amazon avance ses pions dans la santé

Amazon avance ses pions dans la santé

by Rémy Teston

Suite de notre série d’articles pour partir à la découverte des projets santé des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Place aux investissements croissants d’Amazon dans la santé.

Les deux dernières années ont été charnières pour Amazon dans le monde de la santé. La firme américaine a poursuivi son implantation dans le secteur de la pharmacie et propose de nouveaux services pour les professionnels de santé.

Amazon s’attaque au marché de la pharmacie

Aux Etats-Unis, Amazon a recruté une équipe pour mettre en place une stratégie de développement sur le marché du médicament et a obtenu fin 2017 l’autorisation de distribuer, en tant que détaillant, des médicaments de prescription dans 13 états américains.

Amazon poursuit son implantation sur ce secteur avec l’acquisition en juin 2018, de la start-up Pillpack, spécialisée dans la livraison de médicaments déjà packagés et dosés, pour une transaction avoisinant le milliard de dollars.

PillPack propose de livrer chaque mois à domicile des médicaments dans une série de sachets uniques selon les posologies à suivre pour faciliter leur administration auprès des patients qui doivent suivre plusieurs traitements au quotidien. Pour proposer ce service, la start-up a mis au point un logiciel maison afin de coordonner le renouvellement des traitements et de s’assurer de leur livraison en temps et en heure. PillPack propose également un tableau de bord en ligne dédié aux patients et un service de messagerie.

En cette fin d’année 2019, une nouvelle entité nommée «Amazon Pharmacy» émerge dans les communications du géant américain sans en avoir les contours exacts. A suivre…

Amazon Comprehend Medical : nouveau service d’analyse de dossiers médicaux

Amazon a annoncé en novembre 2018, le lancement d’Amazon Comprehend Medical, nouveau service dédié aux professionnels de santé qui utilise le machine learning pour analyser les dossiers médicaux des patients et ainsi leur faire gagner du temps dans la prise de décision.

En combinant machine learning et analyse de texte, l’entreprise extrait les données importantes des dossiers médicaux des patients pour aider les chercheurs, les entreprises pharmaceutiques ou les prestataires de santé, à la prise de décisions. A partir de sources différentes téléchargées sur le logiciel – notes médicales, ordonnances, interviews retranscrites, rapports de pathologies ou de radiologie – il est en mesure de classer les informations importantes sur les diagnostics, les traitements, les doses ou les symptômes.

Ce logiciel est déjà utilisé par les services de Roche Diagnostics, ainsi que par le Centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson, de Seattle.

Clinique virtuelle Amazon Care

Amazon a dévoilé en septembre dernier une nouvelle offre : Amazon Care. Il s’agit d’une clinique virtuelle dédiée aux employés d’Amazon situés à Seattle autour de quatre services : des consultations en visioconférence, une messagerie dédié, la réservation de médicaments et la venue d’un personnel médical.

Pour enrichir cette offre, Amazon a acquis il y a quelques semaine un spécialiste américain de la télémédecine Health Navigator.

Pour le moment il s’agit d’un projet pilote mené seulement dans la ville de Seattle et ses alentours. Amazon n’a pas annoncé d’autres déploiements mais on peut imaginer le lancement d’une offre prochaine à destination de l’ensemble des citoyens.

Des projets santé avec l’assistant vocal Alexa

Amazon poursuit son implantation dans la santé avec la création d’une équipe “health & wellness” au sein de sa division travaillant sur son assistant vocal Alexa. Objectif : développer des applications pour les diabétiques, les mères et leurs enfants, ainsi que les personnes âgées.

Un premier projet a vu le jour en 2018 avec Omron Healthcare, filiale santé du spécialiste de l’électronique Omron. L’assistant vocal Alexa permet désormais un suivi de sa tension artérielle. Concrètement, le tensiomètre connecté d’Omron Healthcare est relié à une application mobile à laquelle Alexa peut se connecter. Les utilisateurs peuvent demander à l’assistant vocal d’Amazon de lire les derniers relevés réalisés et calculer des moyennes ou comparer en fonction des jours, semaine ou mois.

Alexa peut aussi comparer les relevés en fonction des heures de la journée où ils ont été réalisés pour que la personne suivie puisse avoir une meilleure vue globale de sa tension artérielle et un suivi plus poussé. Alexa peut aussi prévenir lorsqu’un relevé est plus élevé que la normale et suggérer des idées afin de la faire baisser ou simplement rappeler à la personne de faire son relevé de tension artérielle.

Alexa pourra à terme partager les données collectées à l’aide d’applications et d’objets connectés avec des professionnels de santé ou réunir toutes ces données dispersées dans une seule et même application.

En juillet 2019, un partenariat a été conclu avec le National Health Service (NHS) au Royaume Uni. Cette offre permet aux citoyens anglais d’interroger le service national de santé britannique via leur assistant vocal.

D’autres projets dans le secteur de la santé sont à l’étude chez Amazon comme la livraison de médicaments par drone avec sa flotte Prime Air. Un investissement croissant dans le secteur médical qui ne fait que commencer…

Sources : Amazon, Usine Digitale