Home A la une Données de santé : quelle valeur pour les établissements de soins ?

Données de santé : quelle valeur pour les établissements de soins ?

by Rémy Teston

Le Healthcare Data Institute, premier think tank international dédié au Big Data dans le secteur de la santé, a publié un livre blanc dédié aux données de santé dans les établissements de soins. Présentation.

Le Healthcare Data Institute est le premier think tank international dédié au Big Data dans le secteur de la santé. Le Healthcare Data Institute a été lancé par différents acteurs de l’écosystème Big Data : agences gouvernementales et de régulation, laboratoires pharmaceutiques, personnalités du monde médical, start-ups et compagnies d’assurance.

A l’occasion de la 5ème édition du HDI Day, le Healthcare Data Institute a publié un livre blanc présentant les résultats des travaux menés au sein d’un groupe de travail coprésidé par Ségolène Perin, directrice de l’innovation d’Elsan, et Patrick Olivier, directeur général d’Ivbar France :  “Données de santé, quelle valeur pour les établissements de soin?”.

Au cours de cette étude, les auteurs ont interrogé des soignants, des associations de patients, des cadres hospitaliers, des éditeurs et l’Asip santé.

Avec ce livre blanc, le Healthcare Data Institute souhaite encourager les établissements de santé à se doter d’une stratégie d’exploitation des données qu’ils génèrent à deux fins :

  • l’adaptation de l’offre de soins
  • l’amélioration de l’efficience interne

Des recommandations pour les établissements de soins

Le Healthcare Data Institute a émis plusieurs recommandations pour accompagner les établissements de soins dans la bonne utilisation et gestion des données de santé.

Les professionnels de santé joue un rôle moteur sur ce sujet des données de santé. Le HDI recommande donc “aux établissements de soins de mettre en place une approche collaborative facilitant l’accès pour les professionnels de santé à des indicateurs pertinents, actionnables et restitués de façon ergonomique.”

Il convient également de faciliter la compréhension des aspects réglementaires et éviter que les acteurs ne s’imposent de limites. Le HDI “propose de collaborer avec les représentants des professionnels de santé à l’élaboration d’un guide pratique facilitant la prise en compte des aspects réglementaires et techniques pour la constitution de registres (ou autres jeux de données) faisant état des pratiques médicales.”

Pour ce qui est de l’implication des patients, le HDI “encourage les établissements de santé à informer les patients via leur site Internet des études en cours réutilisant de la donnée dans le cadre d’une MR-004. Dans un second temps, ce même site pourrait servir à informer les patients des résultats publiés des études listées.”

Consulter le livre blanc : Données de santé, quelle valeur pour les établissements de soin?

Source : Healthcare Data Institute