Home Du côté des labos... AbbVie lance la campagne « Ne lui Tournez Pas Le Dos »

AbbVie lance la campagne « Ne lui Tournez Pas Le Dos »

by Rémy Teston

Le laboratoire AbbVie lance une nouvelle édition de sa campagne de sensibilisation auprès des jeunes sur les causes de leur mal de dos : “Ne Lui Tournez Pas Le Dos”. Présentation.

Initiée par le laboratoire AbbVie, en partenariat avec l’AFLAR (Association Française de Lutte Antirhumatismale) et l’AFS (Association France Spondyloarthrites), la nouvelle édition de la campagne « Ne Lui Tournez Pas Le Dos » se dévoile sur le web depuis le 8 avril pour sensibiliser les jeunes sur les causes de leur mal de dos.

« Ne lui tournez pas le dos » est une initiative européenne démarrée en 2014 qui vise à sensibiliser le grand public au mal de dos inflammatoire et à optimiser la prise en charge des maladies qui en sont à l’origine. En encourageant les personnes atteintes de mal de dos à consulter leur médecin et à bénéficier d’un traitement adapté, l’objectif de « Ne lui tournez pas le dos » est de réduire l’impact physique et émotionnel et le risque de handicap, tout en améliorant la qualité de vie des personnes concernées.

neluitournezpasledos.fr

Pour Jean-Noël Dachicourt, Directeur de l’AFLAR (Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale), « cette campagne a été mise en place pour réduire le délai au diagnostic, aujourd’hui de plusieurs années, pendant lesquels les personnes souffrent. Il est donc indispensable de ne pas tournez le dos à son mal de dos, pour trouver une réponse car le mal de dos n’est pas une fatalité. »

Trop souvent banalisé, le mal de dos lorsqu’il dure depuis plus de 3 mois, peut fortement retentir sur le quotidien des personnes qui en souffrent, et entraîner un retard au diagnostic de plusieurs années. Or, même si dans la plupart des cas, le mal de dos est mécanique, il peut aussi être d’origine inflammatoire, liées à des maladies comme les spondyloarthrites.

Une campagne digitale décalée pour sensibiliser les jeunes

Les premiers symptômes du mal de dos inflammatoire apparaissent généralement chez les adolescents et les jeunes adultes avant l’âge de 40 ans. Or, peu d’entre eux se préoccupent de ce mal persistant, pensant à tort qu’il va disparaître comme il est apparu, jusqu’à ce que les douleurs finissent par prendre le dessus dans leur vie personnelle, professionnelle ou étudiante.

Audacieuse, artistique et musicale sont les maîtres-mots de la campagne digitale lancée sur Youtube, Facebook et Twitter pour interpeller et toucher un maximum de jeunes. L’objectif : sensibiliser ceux qui tournent le dos à leur mal de dos, à travers un clip décalé pour faire le buzz sur le web, et les inciter à se questionner sur leur mal de dos.

 

Un dispositif pédagogique, validé avec des spécialistes des pathologies rhumatismales et les associations de patients est mis à disposition des pharmaciens pour pouvoir aider les personnes à s’interroger sur leur mal de dos avec notamment des brochures d’information donnant des conseils sur la vie quotidienne (faire ses courses, les exercices physiques à privilégier, partir en voyage…).

Source : Abbvie