Home A la une Les actualités E-santé de l’été 2020 : épisode II

Les actualités E-santé de l’été 2020 : épisode II

by Rémy Teston

L’actualité en e-santé a été riche pendant cette pause estivale. Tour d’horizons des principales informations et annonces de l’été. Deuxième partie : Santé connectée, Start up, Médias sociaux, Intelligence artificielle, Pharmacie…

SANTE CONNECTEE

Deux ans après avoir repris son indépendance, Withings lève 53 millions d’euros

Alors que Nokia avait racheté la startup pour 170 millions d’euros en 2016, avant de la revendre à son fondateur il y a deux ans, Withings vient de boucler un tour de 53 millions d’euros mené par Gilde Healthcare, Idinvest Partners et du fonds Large Venture de Bpifrance, accompagnés de BNP Paribas Développement, Oddo BHF et Adélie Capital. Cette levée de fonds doit permettre à la startup en pleine renaissance de se renforcer aux États-Unis, où elle a un bureau à Boston, mais aussi à Hong Kong où elle est également implantée et bien évidemment en France, son marché domestique.

Rachat de Fitbit : l’Union européenne exige d’importantes concessions de la part de Google

L’Union européenne (UE) a demandé à Google de faire de nouvelles concessions concernant son acquisition de Fitbit. Alors que la firme de Mountain View était déjà sur le point de signer un accord l’empêchant de se servir des données récoltées pour faire de la publicité, il lui est désormais demandé de ne pas les utiliser non plus pour “renforcer son avantage sur le search“, rapporte Arstechnica.

Un dispositif qui tient dans un gant pour mesurer la glycémie sans piqûre

Du nouveau dans le contrôle du diabète avec ce système de surveillance glycémique qui fonctionne avec plusieurs capteurs utilisant les ondes électromagnétiques. Ce prototype a été mis au point à l’université de Beyrouth.

Une fois piratée, une montre connectée pour seniors pouvait mener à la surdose médicamenteuse

Et si la faille de sécurité se trouvait… à votre poignet ? C’est ce qu’ont révélé le 8 juillet 2020 les chercheurs de la firme de sécurité britannique Pen Test Partners, qui depuis plusieurs années opère des tests de sécurité informatique pour révéler les failles de certains systèmes. Sur leur blog, ils racontent que toutes les montres intelligentes ayant des fonctions de “tracker” (de suivi) présentaient des “failles de sécurité désastreuses”.

Des vêtements thérapeutiques en tissu robotique voient le jour

Une équipe de chercheurs de Harvard et Paulson a contribué à la mise au point d‘une innovation prometteuse dans le domaine médical. Ils ont repensé le concept de textile robotique et ont créé Smart Thermally Actuating Textiles (STATs), un robot souple à base de textile. Cependant, il se caractérise par le fait qu’aucune attache à une machine pour moduler l’air n’est nécessaire.

Dispositifs médicaux connectés : la Cnam plaide pour un nouveau cadre de droit commun

La Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam) recommande d’utiliser les expérimentations “article 51” dans “un objectif cible de nouveau champ de droit commun pour les dispositifs médicaux connectés” (DMC), dans son rapport “charges et produits” pour 2021.

Les appareils connectés vont révolutionner la médecine préventive

La crise de la Covid-19 a servi de rampe de lancement à la pratique de la téléconsultation. Mais médecins comme patients sont-ils prêts à passer à l’étape supérieure de la santé connectée ? Même si les objets connectés font de plus en plus partie de notre quotidien, la transition pourrait prendre encore quelques années.

START UP

Exo lève 40 millions de dollars pour sa technologie d’échographie miniature

La start-up Exo, spécialisée l’imagerie médicale, a annoncé vendredi 21 août une levée de fonds de 40 millions de dollars. La jeune pousse californienne prévoit de commercialiser sa technologie d’imagerie médicale miniature, destinée aux services d’urgence, dès le premier trimestre 2021.

BioTech : DNA Script lève 46 millions d’euros de plus pour commercialiser son imprimante à ADN

Depuis 2014, la start-up française DNA Script cherche à développer une imprimante capable de synthétiser de l’ADN de haute qualité pour élargir le champ des possibles dans les sciences de la vie et la technologie. Dans ce cadre, la société s’appuie sur des enzymes génétiquement modifiées (des protéines naturelles accélérant les réactions chimiques de l’organisme) pour générer en quelques heures une séquence ADN personnalisée. Pour mener à bien son projet, la société a a levé 11 millions d’euros en septembre 2017 puis 35 millions supplémentaires en mai 2019. Aujourd’hui, DNA Script annonce une extension de 46 millions d’euros de sa série B, portant celle-ci à 81 millions d’euros, pour entamer le déploiement commercial de son imprimante à ADN, baptisée «Syntax».

DeepTech : Honing Biosciences lève 2 millions d’euros pour vaincre les cancers avec les thérapies cellulaires

Si l’épidémie de Covid-19 met le système de santé mondial à rude épreuve, il n’en reste pas moins qu’il faut continuer à soigner les patients souffrant de cancers et des maladies chroniques. Dans ce cadre, il est essentiel de détecter les cellules susceptibles de porter atteinte à la santé des patients pour pouvoir les éliminer. C’est ainsi que les thérapies cellulaires se développent de plus en plus pour apporter la réponse la plus appropriée à la situation des patients. Pour améliorer l’efficacité de ces thérapies cellulaires, la start-up française Honing Biosciences, spin-off de l’Institut Curie créée en 2018, a développé une plateforme permettant de contrôler l’intensité d’un traitement par cellules thérapeutiques en se basant sur les travaux du laboratoire du docteur Franck Perez, directeur de recherche au CNS et directeur de l’Université mixte de recherche 144 «Biologie Cellulaire et Cancer» (Institut Curie, CNRS, Sorbonne Université.

MEDIAS SOCIAUX

Désinformation : 8 infox médicales sur 10 restent en ligne sur Facebook, selon un rapport

Un rapport publié par l’ONG Avaaz indique que seulement 16 % des fausses informations concernant la santé sont étiquetés comme tels sur Facebook. Ce rapport est cependant contesté par Facebook, qui met en avant les efforts qu’il a faits pour limiter la propagation des fake news durant la pandémie.

«TikTok réinvente la communication santé», David Réguer (RCA Factory)

Avec 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 2,5 millions en France, TikTok est le réseau social de la génération Z. Au-delà de ces chiffres qui donnent le vertige, il est intéressant de se pencher sur les capacités d’influence de TikTok et de comprendre comment cette plateforme par le biais de vidéos au format court et de challenges rebat les cartes des codes de communication de la santé. La crise sanitaire a montré que la plateforme pouvait être aussi une source d’information sur les sujets de santé. Les acteurs de la communication santé doivent s’en saisir.

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Comment l’intelligence artificielle réduit les erreurs de diagnostic du cancer de la prostate

Une équipe de chercheurs aux Etats-Unis a développé un modèle d’apprentissage automatique pour détecter le cancer de la prostate sur des fragments de tissus. Il aurait démontré des taux de réussite largement supérieurs à ceux précédemment obtenus. Les scientifiques estiment par ailleurs que ce modèle pourrait aussi être utilisé sur le cancer du sein.

Le Health Data Hub dévoile les lauréats de son appel à projet centré sur l’intelligence artificielle

Fort du succès du 1er appel à projets, le Health Data Hub a lancé son second appel à projets co-organisé avec le Grand Défi « Amélioration des diagnostics médicaux par l’Intelligence Artificielle », et Bpifrance. Cet appel à projets avait pour vocation de sélectionner une deuxième vague de projets innovants consacrés cette fois-ci à l’amélioration de l’expérience du système de santé par l’IA qui bénéficieront de l’accompagnement du HDH, et d’un financement du Grand défi. Découverte des lauréats.

Facebook AI rend les IRM quatre fois plus rapides grâce au deep learning

Les chercheurs en intelligence artificielle de Facebook et les médecins de l’Ecole de médecine de l’Université de New York ont développé un système qui reconstitue parfaitement des images d’IRM tout en étant quatre fois plus rapide qu’un examen standard.

L’intelligence artificielle pour éviter le mauvais usage des médicaments

La start-up bordelaise Synapse Medicine a créé un outil qui permet aux patients et aux professionnels de santé de rechercher facilement des informations sur les médicaments. Une solution qui pourrait sauver des vies.

L’Intelligence artificielle et l’exploitation des données au cœur du futur des soins de santé

Nombre d’innovations dans le secteur de la santé sont en passe de constituer le fondement de la découverte scientifique. Grâce à ces avancées, on constate une explosion d’informations et de données scientifiques disponibles — des études cliniques aux informations concrètes sur les patients — qui sont indispensables pour identifier les patients à traiter et tenir les professionnels de la santé et leurs organisations informés des derniers médicaments. Les médecins doivent impérativement transmettre les bonnes informations aux bonnes personnes afin d’offrir les meilleurs soins possible.

Pour la recherche Elsevier investit dans l’intelligence artificielle

Elsevier, filiale de la multinationale néerlando-britannique RELX Group, annonce l’acquisition de SciBite, une société spécialisée dans l’intelligence artificielle sémantique. Cette acquisition permettra, entre autres, de développer les services Life Sciences Solutions du groupe, pour la recherche scientifique et la mise au point de médicaments.

L’IA et le Covid marquent de leur empreinte le Hype Cycle de Gartner

L’IA est omniprésente dans l’édition 2020 du Hype Cycle des technologies émergentes de Gartner. La crise sanitaire s’y invite aussi, spécialement avec les outils de distanciation sociale qui cristallisent l’attention.

Cette IA du MIT sait décider quand faire appel à un expert de la santé

Alors que la quête vers l’IA médicale idéale ne cesse d’avancer, des chercheurs du MIT ont développé un système de Machine Learning capable de décider s’il peut faire son propre diagnostic ou s’il doit faire appel à un expert de la santé.

Sources : Usine Digitale, Stratégies, Presse Citron, Frenchweb, Maddyness, Siècle Digital