Accueil A la une Healthcare Data Institute publie son premier livre blanc

Healthcare Data Institute publie son premier livre blanc

par Rémy Teston

Un an après sa création, le think tank international Healthcare Data Institute dresse un premier bilan de son action et publie un premier livre blanc. Présentation.

Healthcare Data InstituteCréé en novembre 2014 à l’initiative d’Orange Healthcare et avec comme membres fondateurs Aviesan, le CEA, IMS Health, McKinsey&Company, Medbiomix, Orange Healthcare, Sanofi et le groupe Vitalia, le Healthcare Data Institute a fait le point après un an d’existence.

Médecine personnalisée, accélération de la R&D, économies pour nos systèmes de santé : le big data promet le meilleur pour construire le futur de la santé. Pour progresser plus rapidement sur ces sujets et de façon transverse, faire face aux freins législatifs, structurels, voire culturels, les acteurs de la santé et du numérique se sont réunis il y a un an au sein du Healthcare Data Institute. Un think tank dédié au big data dans la santé qui permet aux experts de partager leurs connaissances et leurs préoccupations, et de collaborer pour innover. Le développement et l’animation du Think Tank ont été confiés à l’agence de relations publiques digital-native RCA Factory.

Des acteurs représentatifs de l’écosystème des données de santé

Après un an d’existence le premier think tank international consacré au big data dans le domaine de la santé réunit désormais des représentants de l’ensemble de l’écosystème santé, du domaine public et privé, et des start-ups comme des grandes entreprises. Parmi les membres du conseil d’administration, on trouve ainsi Aviesan, le CEA, IMS Health, McKinsey&Company, MedBiomix, Orange Healthcare, Sanofi et le Groupe Vitalia.

Un comité d’orientation apporte un éclairage technique et scientifique aux travaux du think tank, il est composé d’Antoine Flahault, Université Paris Descartes et Université de Genève, Charles Huot, Temis, Nikos Paragios, Centrale/Supelec, Nicolas Glady et Gregory Katz, ESSEC.

« En un an tous les acteurs de l’écosystème data et santé nous ont rejoint, y compris les associations de patients. Certains acteurs, comme la CNAMTS, ne sont pas encore adhérents mais participent activement à nos groupes de travail. Certains de nos membres ont déjà une grande maturité sur l’utilisation des données, d’autres sont en train de définir leur stratégie , mais tous ont en commun un très fort intérêt pour le sujet et un vrai désir d’échanger et d’innover. A ce titre, les échanges entre grands groupes et start-up sont passionnants. Nous sommes 40 membres officiels mais il y a plus de 60 personnes qui contribuent activement à notre réflexion » explique Isabelle Hilali, Secrétaire générale du Healthcare Data Institute.

Une thématique désormais au coeur des problématiques étatiques puisqu’en septembre dernier, la ministre de la Santé Marisol Touraine a lancé un groupe de réflexion sur le big data en santé. « Une belle preuve que le sujet est au coeur de l’actualité ! Nous avons déjà échangé avec le groupe de réflexion autour du Big Data en Santé créé par Madame la Ministre. Certains membres du Healthcare Data Institute font partie de ce Groupe de réflexion. Nous continuerons à tisser des liens, l’objectif étant de consolider le travail mené » poursuit Isabelle Hilali.

Un premier livre blanc

Le Groupe de travail « Unlocking the full potential of data analytics for the benefit of all » a présenté ses travaux lors d’un évènement organisé le 17 novembre 2015. Ils sont également disponibles au sein du livre blanc ci-dessous :

Livre-blanc-HDI

Un programme 2016 ambitieux

Internationalisation, innovation avec les start-ups, lancement de deux nouveaux groupes de travail, lancement de use cases et nouvelles conférences : voici les grandes lignes du programme 2016 du Healthcare Data Institute.

Le think tank accélérera son internationalisation en lançant une section US dans un premier temps. « Le think tank a d’emblée été positionné comme un acteur international. Mais très vite nous avons choisi de faire un focus sur la France, pour être plus opérationnel et efficace. Ce tournant nous permettra d’avoir des échanges encore plus riches et d’identifier de nouveaux experts » explique Isabelle Hilali.
Au programme également le lancement de deux nouveaux groupes de réflexion et de travail autour de deux thématiques clefs : « Big data and prevention » et « Leveraging innovations in data analytics to make regions healthier ».

Enfin, le Healthcare Data Institute souhaite organiser une fois par an un événement ouvert aux start-ups innovantes dans le secteur de la santé et de la data. « Il y a déjà beaucoup d’initiatives autour des start-ups et nous ne voulons pas reproduire le même schéma mais être complémentaires, en mettant en valeur des projets associant start-ups et santé et en choisissant des projets qui répondront notamment à des besoin que pourraient avoir nos membres pour assurer non seulement de la visibilité à des projets innovants mais potentiellement leur offrir l’accès à de nouveaux partenaires/marchés. »

Source : Healthcare Data Institute

Vous pouvez également aimer

Aller au contenu principal