Home Zoom sur ...Web santé Baromètre : le pharmacien face à la santé mobile

Baromètre : le pharmacien face à la santé mobile

by Rémy Teston

Bien-être & santé a publié le premier baromètre concernant la perception des pharmaciens sur les objets connectés santé en partenariat avec Direct Medica et Medappcare. Place au second volet dédié aux applications mobiles.

applis-de-santé1Peu de données circulent aujourd’hui concernant l’adoption des outils numériques et mobiles par les pharmaciens. Pour combler ce manque d’information, BIEN-ÊTRE & santé en partenariat avec Direct Medica et Medappcare, a publié un baromètre concernant la perception des pharmaciens sur ces nouvelles tendances de la santé mobile. Le premier volet, que je vous ai présenté dans un précédent billet, était consacré aux objets connectés. Dans un second volet, ce baromètre s’intéresse aux pharmaciens face aux applications mobiles en santé.

Le constat aujourd’hui est que le nombre d’applications mobiles de santé ne cesse d’augmenter et leur utilisation se démocratise au sein de la population. Face à cette nouvelle réalité et étant naturellement technophile, les pharmaciens sont intéressés par tous les nouveaux outils permettant une meilleure prise en charge des patients en officine ou à domicile.

Quelques enseignements à tirer de la suite de ce baromètre :  56% des pharmaciens ont déjà téléchargé des applications mobiles de santé et 57% d’entre-eux pensent que ces applications apportent un bénéfice pour les patients.

Une tendance grandissante : la recommandation d’application. En effet déjà 11% des pharmaciens affirment avoir conseillé une application de santé à leur clientèle bien que ceux-ci affirment qu’il y a un manque de visibilité sur les différentes applications existantes.

Pour 68% des pharmaciens la mise en place d’évaluation des applications par un organisme indépendant permettrait de conseiller davantage des applications mobiles de santé. En effet, malgré leur conscience du bénéfice de ces applications pour les patients, ils n’accordent que peu de confiance en la sécurisation des données de santé collectées via ces applications…

applis-de-santé2

Accès aux résultats

Source : BIEN-ÊTRE & santé, Medappcare