Home A la une Dominique Noël : “le patient est au centre de la communication santé”

Dominique Noël : “le patient est au centre de la communication santé”

by Rémy Teston

Les 29 et 30 novembre prochains se déroulera la 30e édition du Festival de la Communication Santé, qui a lieu chaque année à Deauville. Il récompense les meilleures campagnes de communication dans le domaine de la santé. Interview de son organisatrice, Dominique Noël.

Bonjour Dominique. Cette année, nous célébrons la 30e édition du Festival de la Communication Santé. Quels seront les grands enjeux de cette édition ?

Comme chaque année, nous souhaitons asseoir encore davantage la réputation du Festival comme l’évènement incontournable dans son domaine : la Communication Santé.

Les acteurs du secteur viennent de plus en plus nombreux. Cela montre le besoin grandissant d’informations de tous les publics concernés, patients, professionnels de la santé, institutionnels, industriels de la pharma ou des nouvelles technologies, associations, établissements de soins, agences etc. leur volonté est là, se rencontrer et échanger. Depuis toujours l’humain est au centre de notre action.

Les enjeux sont multiples mais l’un des plus importants est la lutte contre les infox qui peuvent être criminelles lorsqu’elles ont pour périmètre la santé. Nous devons promouvoir via les nombreux canaux de distribution, une information santé, traçable, éthique et transparente. Le rôle des acteurs du secteur est d’apporter la valeur de l’expertise face à l’émotionnel et aux dérives diverses. Nous disposons aujourd’hui d’incroyables moyens techniques performants (IA, Data etc.) pour communiquer tout en étant détenteurs des études scientifiques parmi les plus pointues du monde, d’une presse spécialisée de haut niveau. Nous avons tous les atouts pour lutter et déjouer les fake news. Nous abordons ce type de sujets lors du Festival.

Comment allez-vous célébrer cet anniversaire ?

Nous réservons quelques surprises … impossible de vous en dire plus mais vous serez sans doute étonné. Nous remonterons le temps par une résurgence du passé. Nous ferons également « un coup » de com grâce à la complicité de formidables associations de patients …

Pour ce 30ème anniversaire, jamais les associations de patients n’auront été aussi nombreuses !

Nous irons plus loin dans un cadre convivial renforcé et débattrons de nos visions partagées pour décrypter la communication santé des années futures.

Quels seront les grandes nouveautés de cette édition ?

Nous avons privilégié les formats courts et dynamiques, speed-visions et débats, pour donner la parole au plus grand nombre, professionnels de santé, industriels, journalistes etc. Nous couvrirons ainsi le large prisme de la communication santé sous toutes ces formes.

Nous écouterons les témoignages d’invités engagés. Nous privilégions toujours le concret et l’opérationnel, les actions de terrain. L’expérience d’autrui qui enrichit la nôtre. Nous voulons de véritables engagements pour que les prises de conscience se transforment en actes concrets. J’ai coutume de dire que la communication santé n’arrive pas en surcouche publicitaire mais bien comme un service rendu. Elle découle d’une démarche construite porteuse de valeurs.

Une nouveauté également, nous lançons notre première consultation : « La consultation ». Il s’agit du 1er jalon d’une vaste enquête d’opinion lancée avec Opinion Way en partenariat avec le groupe de l’hospitalisation privée Elsan. L’objectif de cette étude est de comprendre et d’analyser la perception et l’attente des Français en matière de communication santé pour mieux anticiper les tendances de demain.

Le Festival de la Communication Santé suit chaque année les grandes tendances du secteur. Quelles sont celles de 2019 ?

Les contenus les plus fouillés, les plus pertinents, les plus instructifs sont trop souvent inaccessibles au grand public. C’est la course à l’audience, aux likes. La vitesse, le multi-device nous conduisent à papillonner et à ne plus savoir fixer notre attention. Or l’infobésité conduit à la désinformation. Nous parlons ici prévention, pathologies, santé sujet cruciaux alors notre devoir est de nous battre pour la pertinence et la transparence de l’information.

Depuis quelques années et cela s’accélère le patient est au centre de la communication santé. Avant notre secteur s’adressait plus spécifiquement aux médecins. Aujourd’hui un cercle vertueux s’instaure et le souhait de tous d’aller vers une communication qui intègre les professionnels de santé, les patients, le médicament, les établissements de soins et la volonté de mieux réussir le passage hôpital/ville. Je pense que la médecine personnalisée permettra de s’approcher au plus près de cet objectif.

On note aussi deux tendances fortes :

  • D’avantage de campagne de prévention, ce passage tant souhaité du « cure au care ».
  • Des campagnes vers le pharmacien qui est au cœur de la médecine de proximité et couvre les territoires bien souvent devenus déserts médicaux.

La part du digital dans la communication santé est-elle toujours aussi importante ?

Oui bien sûr ! Nous sommes clairement dans une communication omnicanale. Mais finalement le digital c’est le moyen, l’objectif est le contenu et le public auquel il s’adresse. Dans tout ce que nous avons énoncé ci-dessus, le digital était présent. Quelle communication transverse pro de santé / patient, parcours de soins, appli à disposition des patients, médecine personnalisée, information vers le pharmacien, information santé etc. sans l’apport du digital souvent couplé à l’IA ?

A noter que nous parlerons au Festival d’un 3ème mode de communication entre corps physique et corps digital, le Dr Judith Nicogossian, anthropologiste, sociolinguiste, nous proposera une lecture inédite de la communication Phygitale.


Informations et inscription sur le site www.festivalcommunicationsante.fr

Suivez l’actualité du festival sur twitter avec le hashtag #FCSante et le compte @FestivalComSanté

Buzz e-Santé est partenaire du Festival de la Communication Santé