Home A la une DMP : une adoption progressive

DMP : une adoption progressive

by Rémy Teston

Depuis la généralisation du service en novembre 2018, on observe une adoption progressive du Dossier Médical Partagé par les Français.

Disponible gratuitement sur Internet et sur mobile, le Dossier Médical Partagé est un carnet de santé numérique à destination de l’ensemble des Français qui réunit toutes ses informations médicales. Il s’agit tout simplement d’un carnet de santé en ligne.

Le Dossier Médical Partagé répond à un besoin pratique essentiel : celui de conserver de manière sécurisée les informations médicales de chacun en un seul et même endroit pour les partager avec les professionnels de santé de son choix, favorisant ainsi une meilleure coordination et qualité des soins.

Depuis son nouveau lancement fin 2018, on observe une augmentation progressive du nombre de DMP ouverts.

Cette progression s’explique notamment par les améliorations apportées au service et la mobilisation auprès des utilisateurs via :

  • Des campagnes de communication auprès du grand public ;
  • Un accompagnement des professionnels et des établissements de santé par les caisses d’Assurance Maladie ;
  • L’ajout des comptes rendus d’imagerie et résultats d’analyses biologiques dans les DMP en travaillant
    avec les radiologues et les laboratoires de biologie de ville ;
  • Des améliorations techniques en lien avec les éditeurs de logiciels destinés aux professionnels de santé.

Selon les résultats d’un sondage BVA mené pour le compte de l’Assurance Maladie en juin 2019, le DMP gagne en notoriété et est de plus en plus considéré comme utile :

  • 58 % des sondés affirmaient avoir déjà entendu parler du DMP en juin dernier, soit +9 points par rapport à janvier 2019 et +34 points par rapport à octobre 2018.
  • 61 % des personnes interrogées attribuent une note comprise entre 7 et 10/10  à l’intérêt qu’elles portent au   DMP, soit +14 points par rapport à octobre 2018.

Une application mobile revue pour répondre à l’usage

Pour favoriser l’adoption du DMP et répondre aux usages mobiles des français, l’application mobile a été entièrement revisitée, de l’écran d’accueil à la navigation en passant par la présentation des documents médicaux enregistrés :

  • un écran d’accueil simplifié pour permettre de retrouver ou ajouter un document plus facilement
  • chaque document est accompagné de ses informations pratiques sur une seule et même page
  • une fonctionnalité croisée entre rédiger un document ou joindre un fichier

Une adoption plus lente par les médecins

Si les médecins reconnaissent l’intérêt du service, ils sont encore peu nombreux à alimenter le dossier médical partagé de leurs patients.

Aujourd’hui, 45 % des médecins généralistes consultent le DMP (20 % fin 2017) mais seulement 1 sur 5 y ajoutent des documents. Selon un sondage BVA réalisé pour l’Assurance Maladie entre le 31 mai et le 2 juillet 2019 auprès de 300 médecins de généralistes :

La clé de la réussite du Dossier Médical Partagé se situe en partie sur cette adoption des médecins. Si les DMP ne sont pas alimentés, le nombre de DMP ouverts n’aura pas de sens…

Source : Assurance Maladie