Accueil A la une Un suivi santé européen avec MaSanté@UE

Un suivi santé européen avec MaSanté@UE

par Rémy Teston

Un nouveau service est en déploiement en Europe pour assurer la continuité des soins pour les citoyens européens lors de leurs déplacements : MyHealth@EU ou MaSanté@UE. Présentation.

La France a intégré en juillet 2021 le réseau MyHealth@EU pour assurer la prise en charge des citoyens européens au sein de l’Union européenne via Sesali, le nouveau service proposé par l’Agence du Numérique en Santé (ANS) aux professionnels de santé.

Ce service est accessible depuis www.sesali.fr et permet aux professionnels de santé français d’accéder de manière sécurisée, normalisée et en français à la synthèse médicale d’un patient provenant d’un autre pays de l’Union européenne sur l’infrastructure connectée et sécurisé MyHealth@EU ou MaSante@UE.

Ce nouveau service, co-financé par la Commission européenne, est déployé en collaboration avec plus d’une vingtaine de pays de l’Union européenne afin d’assurer la continuité des soins pour les citoyens européens. Il répond à la directive européenne qui vise à assurer le continuum de soins en Europe pour les citoyens européens, et donc au-delà des frontières de son pays de résidence, dans le respect des dispositions du Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD).

Proposé par l’Agence du Numérique en Santé (ANS), Sesali est disponible pour tous les professionnels de santé français disposant d’une Carte de Professionnel de Santé (CPS ou e-CPS) non expirée et non révoquée et habilités.

Ce service répond à un véritable besoin exprimé par les citoyens européens pour assurer un suivi médical en continu. Un professionnel de santé pour accéder à de nombreuses données : allergies, traitements en cours, maladies et interventions chirurgicales antérieures.

Le service Sesali est actuellement introduit progressivement dans la plupart des pays de l’Union européenne. Au lancement de ce nouveau service, les professionnels de santé pourront accéder aux données des patients des pays éligibles suivants : Croatie, Malte, Portugal et République Tchèque. Plusieurs pays intégreront prochainement le service : Chypre, Espagne, Estonie, Grèce, Irlande et Luxembourg.

La France fait ainsi partie des premiers pays européens à mettre en ligne ce service pour ses professionnels de santé et patients européens.

Vers une Europe de la e-santé

La crise sanitaire a permis de faire émerger des initiatives européennes avec notamment des applications de traçage ou pass sanitaire interopérables facilitant les flux de personne au sein du territoire européen.

Ce réseau de confiance européen MyHealth@EU, initié par la Commission européenne, est une nouvelle illustration de la coordination des états pour créer une Eutope de la e-santé. Une des ambitions majeures pour la e-santé en Europe est de permettre une libre circulation des patients, des professionnels de santé et des données de santé.

Chaque Etat membre établit son point de contact pour la santé en ligne (NCPeH, « National Contact Point for eHealth »). Il a pour mission de rentre opérationnel l’échange des données de santé à l’échelle européenne, ce qui se traduit par la réalisation de leur interopérabilité et le déploiement progressif de différents cas d’usages relatifs à la prise en charge du patient.

Ce service permet déjà le partage de la synthèse médicale et de la ePrescription au niveau européen. Ensuite, d’autres éléments essentiels du parcours de soins tels que les résultats de laboratoire, les compte-rendus d’imagerie médicale ou le compte-rendu d’hospitalisation sont appelés à rejoindre ces échanges pour permettre d’augmenter la qualité de la prise en charge du patient, où qu’il soit, au sein de l’Union européenne.

L’ouverture du service Sesali répond dans un premier temps au cas d’usage de la consultation de la synthèse médicale informatisée européenne par le professionnel de santé français au bénéfice des citoyens européens pris en charge en France.

Pour en savoir plus consultez la brochure ci-dessous :

Source : Agence du Numérique en Santé

Vous pouvez également aimer

Aller au contenu principal