Home Du côté des labos... Pfizer offensif sur le web en ce début 2010

Pfizer offensif sur le web en ce début 2010

by chanfimao

Après la fusion en début d’année, le laboratoire américain bénéficie de toute l’expertise de Wyeth en matière d’e-santé sur le marché français, notamment avec le site DocteurW.com., et se positionne comme un pionnier pour les laboratoires pharmaceutiques.

Depuis le début de l’année 2010, Pfizer s’est lancé dans de nombreux projets web destinés aussi bien aux professionnels de santé qu’au grand public. Pour les patients, le laboratoire a lancé un portail grand public donnant accès à l’ensemble des sites destinés aux patients : www.patientwww.com.

On y retrouve un ensemble de sites thématiques touchant différentes pathologies :

Pour les professionnels de santé, le laboratoire a lancé un outil de suivi pour les patients atteint de risque cardiovasculaire : CardioLink. Cet plateforme permet d’accompagner le professionnel de santé dans l’écoute, la compréhension et le soutien de ses patients.

Pfizer lance la première application pour iPad

Pfizer se positionne donc aujourd’hui comme un précurseur en annonçant notamment le lancement de la première application iPad au service du patient et du médecin : MonKronoSanté.

Il s’agit d’une application simple, qui permet à chaque patient atteint d’une maladie chronique de noter tous les événements de santé qui surviennent au fur et à mesure du temps mais aussi de pouvoir les transmettre lors de la consultation avec son médecin.

Également disponible sur iPhone, MonKronoSanté permet de centraliser l’ensemble des informations médicales de sa famille en un seul endroit, ainsi que la possibilité de composer un appel d’urgence.

Une présence sur les réseaux sociaux

Une nouvelle fois, Pfizer se montre pionnier par rapport aux autres laboratoires en France, en marquant sa présence sur les deux principaux médias sociaux utilisés à ce jour sur le marché Français : Facebook via DocteurWWW  et Twitter via DocteurWWW et Biothérapie. Il faudra attendre quelques mois pour savoir si ce choix était judicieux.

Les autres laboratoires vont regarder avec attention cette initiative avant peut-être de se lancer eux-aussi dans le grand bain des réseaux sociaux.

A suivre…

Sources : www.pfizer.fr, www.patientwww.com