Accueil A la une Meyko : compagnon connecté pour enfants asthmatiques

Meyko : compagnon connecté pour enfants asthmatiques

par Rémy Teston

Un nouvel objet connecté pour accompagner les enfants asthmatiques dans l’adhésion et le suivi du traitement a été lancé :  Meyko. Présentation.

L’asthme est la 1ère maladie chronique qui touche les enfants avec près de 10% des enfants dans le monde  atteints ! Cette maladie est responsable de 600 000 journées d’hospitalisation par an en France.

Le traitement de l’asthme se caractérise par un traitement de fond et un traitement de crise. Le traitement de fond permet de stabiliser la maladie, il est donc le socle d’un meilleur état de santé quotidien pour l’enfant. Or 50% de ce traitement de fond n’est pas correctement suivi, ce qui génère mal-être, crises et complications.

Pour répondre à cette problématique, Meyko accompagne les enfants asthmatiques pour améliorer l’adhésion au traitement de fond. Cet objet connecté, ludique et interactif qui vise à instaurer une routine et motiver l’enfant pour éviter les défauts de traitement qui pourraient conduire à une crise. En adoptant le petit animal, l’enfant est rassuré au quotidien.

Objet connecté Meyko

Récompensé par le Prix Coup de Coeur lors des Trophées de la e-Santé à Castres en juillet dernier sous le nom de Noa, Meyko crée un moyen de communication des temps de prise de médicament qui est à la portée d’un jeune patient pour lui permettre de devenir acteur de son traitement.  Il s’agit d’un dispositif tangible de rappel de traitement.

Le compagnon Meyko prend la forme d’un animal doux et rassurant. Les interactions sont régies par les humeurs du compagnon connecté. Il instaure la routine du traitement en venant s’insérer dans un rituel quotidien : il ritualise les prises de médicament en se greffant sur les horaires de lever et de coucher du jeune asthmatique afin de faciliter l’apprentissage d’une nouvelle habitude. Il dédramatise le traitement en instaurant un dialogue par l’émotion, son humeur dépend de la manière dont l’enfant s’occupe de lui et, par extension, de la manière dont il respecte son traitement. Il change le rapport de dépendance à celui-ci : ce n’est à présent plus le jeune asthmatique qui est dépendant de son traitement mais bien Meyko, qui devient dépendant de l’enfant. En prenant soin de son petit compagnon, l’enfant prend dans le même temps soin de lui-même.

Meyko se présente donc comme une solution d’amélioration de l’adhésion thérapeutique par une approche ludique et une simplicité d’interaction.

Les parents du jeune asthmatique restent bien entendu les garants de la bonne conduite du traitement : Meyko s’associe donc à une application qui accompagne à son tour les proches du jeune malade. Elle permet :

  • de visualiser les prises au quotidien et à plus long terme pour évaluer l’observance globale du traitement
  • d’élaborer un suivi complet dont les données pourront être transmises au médecin pour améliorer la prise en charge en consultation
  • d’exercer une forme de prévention : l’application fournit des données relatives à l’environnement, donne des conseils concernant des facteurs déclencheurs de crises

L’application vient donc compléter la solution d’aide à l’adhésion en offrant des outils qui vont améliorer la gestion quotidienne du traitement. Elle permet donc pour les parents de vivre la maladie plus sereinement.

Source : Meyko

Vous pouvez également aimer

Aller au contenu principal