Home A la une L’Assurance Maladie lance la base Open Medic

L’Assurance Maladie lance la base Open Medic

by Rémy Teston

L’Assurance Maladie ouvre ses données sur le médicament au service du bon usage du médicament en mettant en ligne la base OPEN MEDIC et organise un nouvel Hackhaton. Découverte.   

opendataConformément aux engagements pris lors du premier Hackathon et un an après la mise en ligne en open data des données « sources » utilisées pour le suivi des dépenses de santé, l’Assurance Maladie met à la disposition des internautes un jeu de données annuelles sur la consommation de médicaments  intégrant des informations sur les bénéficiaires et sur les prescripteurs : OPEN MEDIC.

Depuis plus de 10 ans, l’Assurance Maladie publie chaque année les données de remboursement des médicaments délivrées par les pharmacies de ville par l’ensemble des régimes obligatoires d’assurance maladie (MEDICAM) ainsi que celles des médicaments délivrés par les pharmacies des établissements de santé à des patients ambulatoires (non hospitalisés). Ces données, qui donnent pour chaque médicament remboursé (par code CIP) des informations sur la consommation en date de remboursement, en volume (en nombre de boîtes remboursées) et en valeur, sont désormais disponibles mensuellement.

La base OPEN MEDIC, aujourd’hui mise en ligne sur open-data-assurance-maladie.ameli.fr et sur le site data.gouv.fr, apporte une profondeur de champs d‘utilisation et d’analyse supplémentaire, tout en prenant en compte le risque de ré-identification afin de respecter les règles nécessaires d’anonymisation. En complément des informations sur les 2,346 milliards de boites de médicaments remboursés, ce jeu de données intègre des informations sur les bénéficiaires (nombre total, classe d’âge et sexe, exonération du ticket modérateur…) et sur les prescripteurs (spécialité, région…).

Open-medic

Cette base s’articule autour :

  • d’un premier jeu de données sur les dépenses de médicaments (montants remboursés et remboursables) ainsi que le nombre de boîtes délivrées,  en fonction d’éléments descriptifs sur les bénéficiaires (tranche d’âge, sexe, région de résidence selon la nouvelle nomenclature INSEE) ou de l’information sur la spécialité du prescripteur.
  • d’un second jeu de données sur le nombre de personnes ayant consommé les médicaments.

HACKATHON MEDICAMENT : un concours innovation au service du bon usage du médicament

L’ouverture de données enrichies sur la consommation de médicament offre de nouvelles perspectives d’analyses et d’utilisations pour notamment mieux comprendre les modes et les profils de consommation, renforcer la transparence dans ce domaine et favoriser le bon usage du médicament.

Pour cela, l’Assurance Maladie organise un nouvel Hackathon sur le thème de l’« Usage du médicament » dont l’objectif est de faire découvrir la richesse des données accessibles sur le médicament (disponibles au sein du système d’information de l’Assurance Maladie ou rendues publiques par d’autres organisations) et d’encourager leur exploitation à des fins d’intérêt public.

L’objectif : la création et le développement de services ou d’applications numériques innovants utiles aux patients, aux professionnels de santé ou aux autorités de santé pour améliorer la prise en charge médicamenteuse. Améliorer l’information sur les médicaments (leurs indications et contre-indications, leurs tarifs, l’existence d’un générique…), aider à l’adhésion des traitements prescrits ou mieux accompagner la prise de médicaments de populations spécifiques (personnes âgées, patients atteints d’une pathologie chronique…) sont autant d’exemples de leviers qui participent à l’amélioration du bon usage du médicament.

Hackhaton-medicament

Ce nouveau concours est organisé en plusieurs étapes qui se dérouleront de décembre 2015 à mai 2016. Cette durée permet de garantir le développement de projets solides, rapidement utilisables et au plus proche des besoins et des principaux enjeux. Les participants seront accompagnés par des agents de l’Assurance Maladie et un collectif d’experts de la thématique composés de représentants des associations de patients (Ciss)  et des autorités de santé (Igas, DSS, HAS, ANSM), d’un professeur en médecine, et d’un expert des données sur le médicament (GIE Thesorimed).

Les participants devront défendre leur projet à l’occasion d’une première journée de sélection qui se tiendra le 28 janvier 2016 dans les locaux de la Caisse nationale d’Assurance Maladie à Paris. 5 projets seront sélectionnés à cette occasion selon plusieurs critères comme la pertinence du projet au regard du thème, son caractère innovant, sa faisabilité et le potentiel de valorisation des données disponibles sur le médicament.

Lors de la deuxième phase, les équipes sélectionnées seront accompagnées jusqu’au mois de mai par au moins un parrain parmi le collectif d’experts et un représentant de l’Assurance Maladie. Plusieurs ateliers de travail seront organisés pour affiner les projets, développer les prototypes et tester leur potentiel d’utilisation.

Le lauréat sera désigné lors du jury final à l’occasion d’une journée de restitution organisée le 10 mai 2016. Plusieurs dotations sont prévues pour récompenser et soutenir le développement des projets les plus prometteurs.

Les inscriptions sont ouvertes du 14 décembre 2015 au 17 janvier 2016. Les participants doivent à cet effet déposer leur dossier de candidature sur le site dédié à l’événement : www.hackateam.com/hackathonmedicament

Source : Assurance Maladie