Accueil A la une Lancement de l’Institut National de la e-Santé

Lancement de l’Institut National de la e-Santé

par Rémy Teston

Pour promouvoir la connaissance et le développement de l’écosystème de la santé numérique, l’Institut National de la e-Santé a été lancé. Découverte.

Le numérique santé connaît un véritable essor avec une multiplication des acteurs, des initiatives pour répondre aux enjeux du système de santé, accompagner les professionnels de santé dans la pratique ou optimiser la prise en charge des patients.

Aujourd’hui, les acteurs sont confrontés à un certain nombre de difficultés :

  • un enseignement de la e-santé insuffisant pour les étudiants en santé/personnels de santé/ingénieurs
  • un manque de connaissance des outils et des applications pour les potentiels prescripteurs et un manque de moyens d’évaluation pour les établissements de santé désireux de les déployer
  • une carence en structures d’accompagnement des projets de l’idée au marché
  • une absence de labels de qualité pour soutenir les bonnes solutions et éclairer les prescripteurs potentiels de ces outils/solutions
  • un accès à la publication scientifique difficile pour les équipes de recherche en e-santé/éditeurs de solutions
  • des sources de recommandations/informations en e-santé disparates (HAS, SFSD, Sociétés savantes, etc.)

Pour apporter des solutions à ces difficultés, l’Institut National de la e-Santé (INeS) est lancé. Il s’agit d’un institut citoyen dédié à l’enseignement et au développement de la e-santé,  composé de 22 acteurs experts reconnus et impliqués dans les secteurs de la santé et de la e-santé.

L’INeS met à disposition de ses membres une plateforme d’enseignements diplômants en esanté avec l’accès à des Diplômes Universitaires en e-santé et médecine connectée (Université de Paris-Cité), en intelligence artificielle (Université de Bourgogne), des Certificats du Conservatoire National Des Arts et Métiers (CNAM), et des Certificats (Executive/Executive Masters) de l’INeS.

Des enseignements dispensés par plus de 50 experts reconnus dans de multiples domaines : l’intelligence artificielle, la méthodologie d’études cliniques, la télémédecine, les outils connectés, le développement d’applications médicales, la règlementation des dispositifs médicaux, l’éthique de l’usage des données etc.

Notre mission est de promouvoir la connaissance et le développement de l’écosystème de la santé numérique. 

Pr Fabrice DENIS, Président de l’INeS

Un accompagnement pour les start-ups

Au-delà de ce volet enseignement, l’INeS propose aussi un accompagnement aux startups et à l’écosystème de la santé
numérique avec :

  • Une évaluation avec labellisation des solutions numériques cliniques par des outils d’évaluation validés (score mdscs) et avec son board de 20 experts composé de médecins, d’académiques, de chercheurs, d’institutionnels et d’industriels pour favoriser l’accès au marché, le remboursement, le déploiement et l’information des établissements et prescripteurs.
  • Un mentorat de startups par des médecins, des experts de la recherche et de l’accès au marché en e-santé.
  • Un accès simplifié à une plateforme méthodologique et statistique pour la conduite d’essais cliniques et une aide aux publications scientifiques internationales de haut niveau par un board de reviewers experts.
  • La synthèse rigoureuse de recommandations, guidelines, actualités/résultats d’enquêtes et la mise à disposition d’informations/rapports issus d’institutions ou de sociétés savantes.

L’Institut National de la e-Santé lance un appel à candidatures à son mentorat pour lequel 6 startups seront sélectionnées pour être accompagnées chacune par un binôme de Mentors de l’INeS sur une période de 6 mois afin d’accélérer le développement et la mise à disposition de leur solution. Plus d’informations sur le site inesfrance.fr.

Pour l’évaluation de la qualité clinique, les éditeurs d’une solution déjà disponible peuvent l’évaluer via l’outil en ligne de pré-sélection et d’évaluation mdscs.fr construit avec 130 éditeurs, fédérations de patients, médecins et autorités de santé.

Source : Institut National de la e-Santé

 

Vous pouvez également aimer

Aller au contenu principal