Accueil A la une Kiplin : jeux numériques pour prendre soin de sa santé via l’activité physique

Kiplin : jeux numériques pour prendre soin de sa santé via l’activité physique

par Rémy Teston

L’éditeur de jeux digitaux Kiplin poursuit son développement pour accompagner la santé en entreprise et les patients atteints de maladies chroniques. Présentation.

Créé en 2014, Kiplin est un éditeur de jeux digitaux favorisant l’activité physique au service de la santé. Basée à Nantes et à Paris, dans les locaux de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, l’entreprise s’est dotée d’un comité scientifique constitué de personnalités issues du monde de la santé, du digital et du traitement des données de santé.

Kiplin édite une application mobile qui propose des parcours santé centrés sur l’activité physique : jeux connectés, séances d’activité physique en visioconférence, quiz santé, tests d’évaluation de la condition physique, bilans de santé.

La start up développe des jeux numériques permettant aux participants de pratiquer une activité physique régulière, en équipes virtuelles. Ces jeux fonctionnent tous sur un principe identique : pour jouer, les participants doivent bouger (marcher, courir…) munis d’un objet connecté, leur smartphone par exemple. Ce sont leurs mouvements qui les font progresser dans le jeu.

Des parcours en entreprise

Le corporate wellness se déploie de plus en plus au sein des entreprises qui ont pris conscience qu’il était essentiel d’accompagner leurs collaborateurs dans une meilleure gestion de leur santé.

« La lutte contre la sédentarité est un enjeu majeur pour les entreprises. L’activité physique modérée et régulière a un impact concret sur la santé des collaborateurs mais aussi sur leur bien-être et sur leur faculté à s’ouvrir aux autres » indique Kiplin.

Les challenges proposés en entreprise apporte de nombreux avantages aux collaborateurs :

  • Renforcement du système immunitaire
  • Diminution des risques de maladies chroniques
  • Consolidation de l’esprit d’équipe
  • Réduction du stress et meilleures interactions sociales
  • Baisse de la fatigue et hausse du moral
  • Réduction du risque de burn-out

80% des salariés se disent prêts à pratiquer une activité physique si elle était proposée par l’entreprise !

On observe également des bénéfices pour l’entreprise : amélioration de la qualité de vie au travail et du bien-être des salariés, augmentation de la productivité, diminution des arrêts maladies et du turnover, réduction des dépenses de santé et renforcement de la cohésion au sein des équipes.

Des parcours pour les patients chroniques

20 millions de Français souffrent aujourd’hui d’une pathologie chronique. Pour cette populaion, l’activité physique adaptée apporte de nombreux bénéfices avérés, physiques ou psychologiques. Pourtant, les patients qui se voient conseiller par leur médecin d’intensifier leur activité physique ne suivent que peu cette recommandation : seuls 10% passent à l’action, faute de temps, de moyens ou d’accompagnement.

Kiplin propose ces jeux numériques aux patients atteints de pathologies chroniques, via des établissements de santé tels que l’Institut Marie Curie, Centre Léon Bérard ou encore le CHU de Clermont Ferrand. 45 établissements ont déjà adopté cette thérapie non médicamenteuse.

« Notre solution propose à chacun de pratiquer une activité physique adaptée, à son rythme et selon ses capacités, précise Vincent Tharreau, fondateur de Kiplin. Nous voulons démontrer que tous les mouvements quotidiens, même ceux qui ne sont pas considérés comme du sport, font partie de l’activité physique. Et que celle-ci apporte une aide irremplaçable à tous les patients atteints de maladies chroniques. »

Une multiplication de partenariats

Régulièrement, la start up nantaise noue des partenariats avec l’organisation de challenges thématiques autour de l’activité physique.

Dernier en date, le challenge d’activité physique connectée proposé courant juin aux 82 500 patients utilisateurs des applications Vik Dépression et MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin). Objectif : aider ces patients à mieux vivre avec leur pathologie et à renouer avec une activité physique régulière. A plus long terme, ce challenge a pour objet d’installer durablement l’activité physique dans le quotidien des patients, en tant que thérapie non médicamenteuse.

Entre septembre et décembre dernier dernier, Kiplin a organisé avec quatre établissements de l’AP-HP un challenge santé digital destiné à des patients atteints de cancers du poumon et aux soignants qui les accompagnent. AstraZeneca a soutenu cette opération, visant à apporter à ces patients une thérapeutique complémentaire, leur permettant de mieux vivre avec leur pathologie.

Aujourd’hui Kiplin, qui compte plus de 100 000 utilisateurs, poursuit son développement auprès de l’ensemble de ses cibles : d’une part, les entreprises, dans un contexte où la santé des salariés prend une importance croissante. D’autre part, les acteurs publics, notamment dans leurs actions auprès des jeunes et des seniors. Et enfin, les prescripteurs du sport sur ordonnance (établissements de soins, CPTS, maisons sport santé…).

L’application est déjà certifiée DM (dispositif médical) numérique depuis octobre 2021. Kiplin souhaite aller plus loin, et obtenir le remboursement de sa solution par l’Assurance Maladie. Pour ce faire, la société va poursuivre ses développements
techniques et ses essais cliniques.

Source : Kiplin

Vous pouvez également aimer

Aller au contenu principal