Home A la une G_NIUS : Guichet national de l’innovation et des usages en e-santé

G_NIUS : Guichet national de l’innovation et des usages en e-santé

by Rémy Teston

La délégation ministérielle au numérique en santé (DNS), l’agence du numérique en santé (ANS) et Bpifrance ont collaboré à la création du guichet national de l’innovation et des usages en e-santé : G_NIUS. Présentation.

Prévue dans la feuille de rouge du virage numérique MaSanté 2022 (action 23), la création d’un « Lab e-santé » est désormais effective. Baptisé Guichet National de l’Innovation et des Usages en e-Santé (G_NIUS), il permettra à tous les « génies », innovateurs, entrepreneurs, industriels dont la France a la chance de bénéficier, d’accélérer leur déploiement dans le respect du cadre réglementaire et au plus près de leurs futurs utilisateurs.

Une vaste concertation menée début 2020 auprès de plus de 400 acteurs de l’écosystème via des sondages et entretiens qualitatifs a révélé que les attentes des innovateurs et des professionnels vis-à-vis d’un tel service sont principalement de :

  • Se repérer dans un écosystème pléthorique et très règlementé ;
  • Gagner en visibilité pour trouver de nouveaux clients et partenaires ;
  • Faciliter la mise en relation entre professionnels du terrain (soignants, directeurs d’établissements…) et concepteurs de solutions techniques existantes ou à créer.

Piloté par la Délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) et l’agence du numérique en santé (ANS), en partenariat avec Bpifrance, G_NIUS n’a pas vocation à se substituer aux acteurs qui créent ou accompagnent les innovations mais se positionne davantage en un fédérateur des acteurs du numérique en santé.

« G_NIUS ne fait pas « à la place » : les génies sont justement les acteurs de terrain ! G_NIUS met les projecteurs sur l’engagement et le dynamisme des innovateurs et des accompagnateurs » déclare David Sainati, directeur de projets et pilote de G_NIUS au sein de la DNS.

Un déploiement en parallèle de la crise sanitaire

Face à l’épidémie de COVID-19, les innovateurs du numérique en santé se sont mobilisés en lançant rapidement de nouveaux services et en adaptant les outils existants.  Pour les y aider, G_NIUS réoriente son plan de lancement initial afin de répondre aux besoins d’orientation et de mise en lumière des concepteurs de services numériques en lien avec le COVID-19.

La version COVID-19 de G_NIUS porte à la connaissance des éditeurs les informations suivantes :

  • Les référentiels applicables conçus par les pouvoirs publics face à la crise ;
  • Les sources de financement françaises et européennes dédiées au développement de nouveaux outils innovants ;
  • Les espaces de référencement généralistes et thématiques auxquels ils peuvent postuler pour donner plus de visibilité à leurs solutions

La plateforme est lancée et accessible via cette adresse : gnius.esante.gouv.fr. Elle sera régulièrement mise à jour avec de nouveaux contenus et fonctionnalités dans une co-construction associant les différents acteurs de l’écosystème.

G_NIUS aide les innovateurs et accompagnateurs à trouver rapidement la bonne information, le bon interlocuteur. Tel une boussole il leur simplifie la vie par des services simples, évolutifs et ouverts à tous.

« Un renforcement des liens est nécessaire entre les structures publiques accompagnant les innovateurs en santé numérique pour faire gagner un temps précieux à tous les acteurs de la chaîne de valeur. La plateforme G_NIUS complète l’action d’investissement du fonds Patient Autonome de Bpifrance pour accélérer la croissance sur le long terme des sociétés innovantes sur ce marché à très fort potentiel.» affirme Chahra Louafi, directrice du Fonds patient autonome Bpifrance qui a ainsi répondu à la main tendue par la DNS dans le cadre de la mise en place de G_NIUS.

Bpifrance met à disposition son réseau d’experts et ses compétences métiers au service de G_NIUS. Un partenariat concrétisé par un premier évènement dans les locaux de Bpifrance en février dernier au cours de laquelle la DNS a présenté la feuille de route ministérielle du numérique en santé et les experts de l’ANS, de la CNAM et de Bpifrance ont animé des ateliers visant à éclairer les startupers sur des thèmes variés comme la e-CPS, la Messagerie Sécurisée de Santé, le DMP, le cadre juridique, le financement de l’innovation. L’événement a réuni plus de 300 participants.

Source : Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS)