Home A la une Décryptage d’une télémédecine territorialisée

Décryptage d’une télémédecine territorialisée

by Rémy Teston

Deux ans après la prise en charge des actes de téléconsultation par l’Assurance Maladie, Medaviz et le cabinet de conseil en management digital Easis, publient un livre blanc : consacré à l’évolution de la télémédecine face aux enjeux territoriaux de santé. Découverte.

Avec près d’1 million d’actes de téléconsultation réalisés par semaine lors du confinement, dont 85 % entre un médecin traitant et ses patients, la crise sanitaire a prouvé l’efficacité de la télémédecine, renforcé sa notoriété et démontré l’attachement des praticiens comme des patients au parcours de soins coordonné. En effet, si la visioconférence facilite l’accès aux soins par un examen à distance, sa pratique la rattache dans les faits à l’exercice de proximité.

L’organisation des professionnels de santé sur les territoires est au coeur du plan Ma Santé 2022. Cela se traduit par le déploiement de plusieurs centaines de Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS),  portées par les Agences Régionales de Santé.

Le Système d’Accès aux Soins (SAS), qui devrait – dans les prochains mois – permettre aux patients de tous les territoires d’accéder à toute heure et à distance à un professionnel de santé pour obtenir un conseil, une téléconsultation ou une orientation vers une structure hospitalière ou libérale, ou encore vers une consultation sans rendez-vous ou un service d’urgences, complètera l’offre de soins territoriale proposée par les CPTS.

Un livre blanc pour décrypter les enjeux

Experts dans l’accompagnement des porteurs de projets de santé territoriaux, Medaviz et Easis se sont associés pour proposer un livre blanc issu de leurs retours d’expérience en matière de télémédecine, de conseil stratégique et de mise en œuvre de systèmes d’information de santé : Régulation territoriale des soins non programmés : 12 bonnes pratiques Mission socle 1 pour les CPTS”. 

Ce livre blanc décline 12 bonnes pratiques dans la mise en place de projets CPTS, en particulier sur la Mission socle 1, propose des témoignages issus d’acteurs investis dans leur élaboration comme leur fonctionnement et inclut notamment :

  • Une préface de Pierre Simon, Médecin – Ancien président-fondateur de la Société Française de Télémédecine
  • L’apport de la télémédecine dans la réalisation de la mission en faveur de l’accès aux soins, pour les professionnels de santé et les patients
  • Des modalités de prise en charge des outils numériques et de leur mise en œuvre
  • Des tendances sur les organisations privilégiées.

L’objectif est d’apporter un éclairage sur les bonnes pratiques en cours et une aide pour ces organisations en construction, dont le déploiement doit faciliter l’accès aux soins dans les zones sous tension médicale.

Les 12 bonnes pratiques dans la mise en place de projets CPTS :

  1. Accorder la priorité au confort d’exercice des professionnels de santé de votre CPTS
  2. Laisser le temps aux professionnels de santé de recourir à la télémédecine en programmé
  3. Proposer l’accompagnement des patients par les paramédicaux du territoire
  4. Prendre en charge intégralement les outils numériques
  5. Proposer un outil de territoire complémentaire aux solutions utilisées par les professionnels de santé
  6. Désacraliser les objets connectés
  7. Recourir aux SASPAS pour libérer du temps médical
  8. Proposer la souplesse d’un premier accès par téléphone
  9. Trouver le bon équilibre entre mécaniques de gardes et disponibilités au quotidien
  10. Accélérer l’expertise de second recours avec la télémédecine synchrone et asynchrone
  11. Protocoliser la prise en charge en téléconsultation pour harmoniser les pratiques au niveau du territoire
  12. Travailler la communication pour s’adresser à tous

En tant qu’acteur du numérique en santé et militant de la territorialité des soins, notre premier devoir est de transmettre les bonnes pratiques que nous avons eu l’opportunité de co-construire avec les acteurs de terrain. C’est la raison d’être de ce guide 2020 qui met en avant 12 bonnes pratiques, qui ont permis aux porteurs de projets CPTS de gagner en temps et en efficacité. Ce livre blanc propose des témoignages venant d’acteurs engagés dans les CPTS : aussi bien dans leur élaboration que dans leur fonctionnement” explique Guillaume Lesdos Président et cofondateur de MEDAVIZ.

Source : Medaviz