Home TendancesA la rencontre du digital santé A la rencontre de Anne-France Henry

A la rencontre de Anne-France Henry

by Rémy Teston

Régulièrement, je vous propose de partir à la rencontre d’un acteur du digital santé en France.

Aujourd’hui, partons à la rencontre d’Anne-France Henry, créatrice de Diabète Côté Femme, une des plus importantes communautés de patients diabétiques sur la toile.

Anne-France HenryBonjour Anne-France. Peux-tu te présenter brièvement ?

M’intéressant professionnellement depuis longtemps  au Diabète , je veux contribuer chaque jour à aider les femmes touchées de près ou de loin par le diabète pour lesquelles  le quotidien est difficile.

Peux-tu nous présenter Diabète Côté Femmes que tu as lancé depuis maintenant 2 ans  ?

Diabète Côté Femme, c’est d’abord une communauté de femmes qui est née sur Facebook il y a deux ans. La communauté s’est rapidement agrandie démontrant notre légitimité. Notre volonté d’apporter à chacune des solutions et, une aide pour parvenir à mieux vivre leur situation, nous a amené à la création du site internet www.diabetecotefemme.fr .

Depuis le mois de Juin dernier, il est possible d’acheter en ligne des solutions de coaching diverses et variées en fonction des problématiques de chacun et du budget. Vous pouvez opter pour des kits vidéos, une box ou encore un abonnement pour être épaulée à chaque instant. Tous nos outils sont élaborés par une nutritionniste et une diététicienne spécialisée.

DiabetecotefemmeQuelles seront les prochaines évolutions ?

Diabète Côté Femme a un positionnement atypique sur le marché de la santé. Nous voulons allier diabète et plaisir tout en restant dans un univers résolument féminin et amener des solutions concrètes pour le quotidien. Il y a un large programme de développement pour l’avenir que nous sommes en train de construire et qui est la partie immergée de l’iceberg…

Nous allons proposer à terme des moments de rencontre et de partage au féminin mais aussi nous développer dans les différents pays de la francophonie. A côté de la nutrition, un domaine nous tient à cœur qui est celui de la psychologie …On n’a pas fini d’entendre parler de Diabète Côté Femme.

Observatrice avisée de l’évolution des pratiques et des outils proposés aux patients diabétiques, quel regard portes-tu sur l’apport des nouvelles technologies pour le patient ?

Les nouvelles technologies font maintenant partie intégrante de nos vies que l’on soit diabétique ou non. Elles doivent être pour nous dans notre vision des choses des assistants de vie, des facilitateurs du quotidien. Nous souhaitons que notre communauté bénéficie au maximum de nos projets construits sur ces outils.

Pour finir, comment vois-tu évoluer l’e-santé, notamment autour du diabète, dans les années à venir en France ?

Je vois l’e-santé comme un moyen et non une finalité en soi. Pour moi, c’est un complément, un relai à la prise en charge qui doit rester dans une logique de relation humaine (médecins et infirmières d’éducation au premières loges ) . L’e-santé par ailleurs doit être réellement un outil de travail pour les médecins et en rien les remplacer. Il n’y a pas de substitution possible. De mon côté, au sein de Diabetoweb, je pratique l’e-santé comme cela.

Je souhaiterais que l’e-santé soit davantage développé dans une logique communautaire  au niveau des médecins et des infirmières d’éducation car par l’échange nous arriverons à un développement certain des pratiques etc…

Vive l’ouverture d’esprit !

Pour aller plus loin : diabetecotefemme.fr , @diabete_femme , Facebook Diabète Côté Femme