CES 2019 : quelles innovations en santé ?

Du 8 au 11 janvier se déroule le grand show de l’innovation à Las Vegas : le CES (Consumer Electronic Show). Tour d’horizon des premières annonces dans le domaine de la santé à la veille de l’ouverture.

New Health Community présente Charlie, un robot médical et autonome

Il se déplace dans le service de façon autonome, rassure le patient, l’accompagne pendant son séjour à l’hôpital et facilite la communication avec l’équipe médicale. “Notre objectif est à la fois de contribuer au confort du patient et de soulager le travail du personnel soignant“, explique Nicolas Homehr, fondateur et principal dirigeant de la toute jeune société New Health Community.

Quantmetry présente sa manche connectée pour les femmes atteintes d’un cancer du sein

La société Quantmetry présente son projet Lymphometry au CES : une manche connectée développée avec le CHU de Strasbourg, “capable de prévenir les complications chez les patientes atteintes d’un cancer du sein grâce à la détection d’un gonflement du bras via un dispositif d’IA”, a expliqué le manager de la société, Issam Ibnouhsein. “Cette manche connectée permet de détecter précocement une pathologie extrêmement invalidante pour les femmes qui en souffrent, un gonflement du bras, appelé lymphoedème”, indique t-il. Concrètement, la manche est constituée de capteurs et s’étire pour donner la circonférence du bras et ainsi permettre de détecter en temps réel un éventuel gonflement. Le suivi au quotidien des patientes permettra également à celles-ci de déterminer quel type d’activité peut les aider à réduire la circonférence de leur bras: sport, activité manuelle…

Immersive Therapy présente le dispositif Diapason

Avec Diapason, Immersive Therapy veut aider ceux qui souffrent d’acouphènes chroniques, une pathologie complexe et peu prise en charge, ou à un coût très élevé, par la médecine. La start-up rennaise a développé une application présentée comme une thérapie numérique. “Diapason permet d’évaluer le niveau des acouphènes et d’aider les patients à les maitriser via des activités ludiques et non invasives basées sur des méthodes de thérapies cognitives, comportementales et sonores“, résume Lilian Delaveau, co-fondateur d’Immersive Therapy avec deux enseignants-chercheurs de Centrale Supélec Rennes.

Morphée lance un dispositif de méditation pour un meilleur sommeil

La start-up aixoise Morphée a conçu un dispositif de méditation guidée pour faciliter l’endormissement et un sommeil serein et profond. Les problèmes d’endormissement et d’insomnie sont une pathologie très partagée. Morphée s’emploie à les résoudre avec son innovation développée avec des spécialistes du sommeil et des sophrologues et validée par des groupes d’utilisateurs mis à l’épreuve pour la tester. Sans ondes, ni écran, préjudiciables au sommeil, l’objet contient sous sa coque de bois arrondie 200 combinaisons de séances de méditation guidée à actionner par le biais de trois clés.

WeFight étend ses chatbots à la migraine, l’asthme et la dépression

Après le lancement de Vik sein, un chatbot (ou agent conversationnel) qui répond aux questions des patientes atteintes d’un cancer du sein, la start-up WeFight annonce au CES son extension prochaine à d’autres pathologies comme la migraine, l’asthme et la dépression ainsi que la sortie d’une version anglaise de l’outil. “Vik est un compagnon digital qui peut aider au quotidien les patients à comprendre leur maladie et répondre à des questions qu’ils n’osent parfois pas poser à leurs médecins”, souligne Benoît Brouard son directeur.

Sources : L’Usine Digitale, TicPharma

Articles Similaires

Santé 2030 : quels défis pour la santé de demain ?

Health Data Hub : les 10 lauréats de l’appel à projet

Participez à la 2ème édition de l’Université des déserts médicaux et numériques