Trophées de la e-santé 2019 : les candidatures sont ouvertes !

Dans le cadre de l’Université d’été de la e-santé, Castres-Mazamet Technopole organise les Trophées de la e-santé récompensant les meilleures innovations en e-santé. Découverte.

Ce concours international des Trophées de la e-santé, organisé par Castres-Mazamet Technopole, soutient le développement de solutions d’applications dans le domaine des TIC pour la santé.

Ouvert à toutes les parties prenantes de l’écosystème de l’innovation en e-santé – entrepreneurs, chercheurs, patients, professionnels de santé, étudiants – ayant développé un outil ou une application en matière de e-santé.

Les Trophées de la e-santé ont pour objectif de favoriser les usages du numérique dans les systèmes de santé, du soin, de l’autonomie et du bien-être. Ils sont l’occasion pour les porteurs de projets de donner un coup d’accélérateur à leur innovation, de nouer des partenariats commerciaux et de promouvoir leur solution auprès d’un large public.

Un nouveau format pour cette édition 2019

Cette année, les Trophées de la e-santé font peau neuve en offrant aux porteurs de projet une visibilité accrue et privilégiée auprès de la presse et des principaux acteurs, décideurs et financeurs du secteur.

Pour cette édition 2019, seuls 12 finalistes, issus des meilleures candidatures, seront invités à venir présenter leur projet devant un grand jury d’experts le 2 juillet en séance publique. Le lendemain, ils ne seront que 6 en lice pour le Grand Prix.

Par « projet », il est entendu toute solution technologique ou de service, en cours d’étude ou ayant fait l’objet d’une mise sur le marché à partir de Janvier 2017. Contrairement aux éditions précédentes, il n’y a plus de catégories thématiques.

L’évaluation des projets se fera suivant différents critères. Chaque dossier sera noté sur la base de 4 axes d’évaluation suivants (une note de 0 à 5 sera attribuée pour chacun de ces axes (5 étant la meilleure note) :

  1. Identification du besoin et connaissance du marché : la problématique identifiée, son impact et ses conséquences en matière de santé publique et les acteurs et solutions déjà en place pour y répondre.
  2. Proposition de valeur et description de l’innovation : les bénéfices que l’innovation apporte par rapport à la concurrence ainsi que la perception de valeur qui en est faite par l’utilisateur, qu’il soit un patient, un professionnel de santé, un aidant, un chercheur…
  3. Modèle économique et stratégie : les étapes clés (passées et à venir) pour le développement de la solution innovante. Démontrer la viabilité économique du projet à travers la présentation claire du modèle économique.
  4. Capacité entrepreneuriale : composition de l’équipe projet. Mettre en avant les compétences internes, leur complémentarité et la cohérence globale pour mener à bien le projet.

Ouverture des candidatures

Les candidatures pour participer à cette nouvelle édition des Trophées de la e-santé sont désormais ouvertes. Les informations et modalités d’inscription sont disponibles sur www.universite-esante.com/trophees-e-sante-2019

Les grandes étapes des Trophées

  1. Ouverture des candidatures : 12 mars 2019
  2. Date limite de candidature : le 18 avril 2019 minuit, clôture
  3. Annonce des finalistes : le 21 mai 2019, annonce des finalistes pour les Trophées de la e-santé 2019
  4. Présentation orale : le 2 juillet 2019, présentation des 12 projets retenus et délibération du jury. Le 3 juillet 2019, présentation des 6 finalistes et délibération du jury.
  5. Annonce des lauréats : le 3 juillet 2019, Cérémonie de remise des prix.

Dotations

  •  Un Grand Prix des Trophées de la e-santé : 6 000 euros
  • Un Prix Argent Trophées de la e-santé : 3 000 euros
  • Un Prix Bronze Trophées de la e-santé : 1 500 euros

La nouvelle édition de l’Université d’été de la e-santé se déroulera comme chaque année à Castres les 2,3 et 4 juillet 2019.

Source : Castres-Mazamet Technopole

Articles Similaires

L’e-santé comme remède aux addictions

Viva Technology 2019 : quelles innovations en santé ?

Enquête : les Français et le Dossier Médical Partagé