Take Care : jeu mobile pour la santé des jeunes

France Assos Santé Auvergne-Rhône-Alpes lance le premier jeu mobile sur les droits en santé à destination des jeunes, de 16 à 25 ans : Take Care. Découverte.

Comprendre la tarification des soins, savoir obtenir ses informations médicales, donner son avis lors d’une consultation… Autant d’éléments qui réclament de connaître ses droits en matière de santé. France Assos Santé Auvergne-Rhône-Alpes s’est allié à Dowino, spécialiste dans la conception des serious game, pour réaliser le premier jeu sur les droits en santé à destination des jeunes, de 16 à 25 ans : « Take Care ».

Oubliez la théorie : « Take Care » projette les joueurs dans la « vraie » vie de plusieurs personnages via une application mobile librement téléchargeable sur les stores. Les échanges et les choix au cours du jeu permettront d’appréhender le thème des droits en santé au détour de situations concrètes.

« Take Care » propose à ce jour deux épisodes d’une quinzaine de minutes chacun. Le joueur incarne un personnage ayant laissé famille et amis pour son premier travail. Sa priorité : trouver une colocation. A l’occasion de cette recherche, sa route croisera celle d’autres jeunes à qui il viendra en aide pour résoudre leurs difficultés liées aux droits en santé.

Les deux épisodes abordent les thématiques suivantes :
Episode 1 : L’accès aux soins

  • Choix du médecin traitant
  • Difficultés d’accès : quelles alternatives ?
  • Secteur 1 / secteur 2 ?
  • Remboursement des frais de santé

Episode 2 : l’accès à l’information en santé, obtenir son dossier médical

  • Le libre choix des prestations
  • Le consentement libre et éclairé

Connaître ses droits pour faciliter l’accès aux soins

Secteur 1, secteur 2, maison de santé pluridisciplinaire, accès à son dossier médical… Autant de termes et de ressources souvent méconnus par les publics jeunes (16 – 25 ans). Il y a pourtant un double enjeu à la connaissance des droits en santé :

  • Connaitre ses droits pour recourir au système de santé et prévenir les phénomènes de repli sur soi et d’isolement.
  • Devenir « citoyen en santé » : connaitre ses droits en santé pour promouvoir un rapport responsable au système de santé en tant qu’usager.

Afin d’apporter un maximum d’informations aux joueurs, chaque chapitre se termine sur une page de bilan. En plus de rappeler les thèmes vus par l’histoire, la page permet d’accéder à un site internet proposant des informations supplémentaires et des ressources adéquates en cas de questions ou difficulté.

Le jeu comme support pédagogique

L’apprentissage traditionnel est souvent vu comme rébarbatif et les publics jeunes sont peu attentifs aux programmes de prévention. Pour pallier ces difficultés, France Assos Santé a choisi un média ludique et pédagogique : le serious game.

Basé sur un système de jeu très tendance ces dernières années, les interactive story games, l’intérêt de ces jeux se trouve dans la richesse de leur écriture ainsi que sur l’importance et la répercussion des choix du joueur dans l’histoire. Le joueur se trouve ainsi face à un scénario à embranchement : chacun crée sa propre histoire en fonction des choix qu’il fait. Cet aspect valorise le joueur qui est totalement intégré à l’histoire, ce qui l’implique d’autant plus dans le jeu et facilite l’apprentissage des termes évoqués.

La machine utilisée pour le dialogue au sein du jeu est un smartphone. Il est l’outil le plus utilisé par les nouvelles générations pour communiquer avec leurs proches. Le jeu simule une utilisation classique de cet outil, l’envoi de messages, ce qui renforce l’aspect réel du projet. De plus, le jeu ne nécessite pas d’explication particulière à son lancement, le joueur reconnaissant clairement les boutons et éléments interactifs auxquels il a accès ainsi que leurs rôles. La prise en main du jeu est donc totalement intuitive.

France Assos Santé Auvergne-Rhône-Alpes regroupe plus de 140 associations d’usagers de la santé, plus fortes ensemble pour promouvoir la solidarité du système de santé sur la région. Notre volonté est ainsi de permettre que s’exprime la vision des usagers sur les problématiques de santé qui les concernent au premier chef, par une voie puissante, audible et faisant la synthèse des différentes sensibilités afin de toujours viserau plus juste de l’intérêt commun.

Source : France Assos Santé (Auvergne-Rhône-Alpes) 

Articles Similaires

Découvrez Pharma HealthTech avec Pierre Sanchez et Franck Le Meur

Yellow Run : course solidaire au profit des enfants malades du foie

Marketing santé : le renouveau des QR codes