Rendez-vous à e-HealthWorld Monaco pour découvrir le futur de la e-santé

Les 26 et 27 mars prochains, se tiendra la 5° édition du salon e-HealthWorld, événement dédié à l’e-santé. Un évènement dont Buzz E-santé est partenaire. Découverte.

Evénement BtoB complet associant congrès scientifique, exposition et rendez-vous d’affaires, e‑HealthWorld Monaco est un rendez-vous incontournable des professionnels de santé et de tous leurs partenaires permettant d’échanger sur les enjeux de la santé connectée, de comprendre et partager les nouvelles pratiques, de se former aux technologies émergentes et d’échanger avec les acteurs de la santé connectée et du futur.

Placé sous le Haut Patronage de S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco, e-HealthWorld a pour objectif d’établir un état des lieux des progrès technologiques dans le domaine de la santé et du bien-être, toutes disciplines médicales confondues mais aussi d’évaluer les avancées potentielles. Il réunira à nouveau des patients (empowerment), des industriels du MedTech et de la pharma (Drug Tech), mais également des payeurs (assureurs et mutuelles) et régulateurs.

Cette édition 2019 sera présidée par le Dr Patrick Errard, Directeur Général du Laboratoire Astellas France, ancien Président du LEEM, et co-Président de la Commission “Innovation” du Medef.

Pour tous ces professionnels, si l’humain est au centre de toutes les attentions et, s’ils sont seuls à avoir la compétence pour la prise en charge des femmes et des hommes, l’adoption des NTIC paraît indispensable pour rendre leur exercice plus simple et plus fiable et ainsi, libérer du temps pour être au plus près du patient.

Un programme riche pour avoir une vision panoramique de l’e-santé

De nombreuses thématiques seront abordées au cours de ce congrès :

  • Existe-t-il des bonnes et des mauvaises pratiques de la téléconsultation médicale ?
    L’intégration de la pratique de la téléconsultation dans l’exercice normal de la médecine était attendue depuis plusieurs années. Elle est prise en charge par l’Assurance maladie depuis le 15 septembre 2018.
  • Deux débats sur la télémédecine en pharmacie préciseront le rôle du pharmacien dans l’interprofessionalité digitale. L’avenir appartient à une logique de réseau dans lequel chacun, selon son expertise et sa position, devra jouer son rôle face au patient. Le pharmacien doit devenir la plaque tournante du système de soins et les NTIC y contribueront largement.
  • L’intelligence artificielle (IA) au service de la médecine pour diagnostiquer et opérer avec plus de sûreté occupera une place de choix. Les aspects humain, éthique, juridique et déontologique sont des enjeux majeurs devant l’IA. Des exemples concrets seront donnés par des médecins et des chirurgiens également compétents en IA.
  • La robotique : outre les robots chirurgicaux dont l’utilisation est maintenant largement répandue, de nombreux robots sont utilisés dans tous les domaines des soins aux patients (robotique d’assistance). Mention spéciale aux exosquelettes qui vont permettre aux paralysés d’utiliser certaines fonctions perdues. (Robotique de réhabilitation)
  • La simulation et les réalités augmentée et virtuelle permettront de visualiser des applications étonnantes et notamment le Coeur virtuel et le Visible Patient

Parallèlement, des sessions seront organisées pour les spécialistes. Chirurgiens, dermatologues et médecins esthétiques, kinésithérapeutes, gynécologues, radiologues et chercheurs se réuniront pour envisager les NTIC dans leur domaine spécifique.

Des ateliers permettront aux participants de se familiariser avec :

  • Les Blockchains, technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (définition de Blockchain France), les blockchains seront utiles – entre autres – dans la transmission des données, dans la surveillance de la provenance des médicaments, dans les études cliniques et la recherche, dans la cybersécurité des objets connectés, etc.
  • L’Intelligence artificielle, atelier animé par l’équipe Qwant.
  • L’e-santé en Afrique pour la troisième année consécutive. Cet atelier est organisé en collaboration avec l’association AMADE Internationale dont S.A.R La Princesse Caroline de Hanovre est la Présidente. Celle-ci a souhaité que l’association prenne le virage du numérique et a participé à la session qui s’est tenue en 2018. Par ailleurs, on sait que le continent africain est porteur de plus en plus de solutions disruptives.

D’autres événements animeront ce congrès :

  • La Nuit Connectée
    e-HealthWorld Monaco 2019 mettra en valeur les start-ups innovantes dans le domaine médical. Un jury de professionnels sélectionnera 10 start-ups qui viendront pitcher leur projet devant des investisseurs potentiels, des avocats, et des sociétés d’aide à l’internationalisation. Les lauréats seront récompensés lors de la soirée de la « Nuit connectée », le 26 mars.
  • Les Rendez-vous d’affaires
    Chaque participant inscrit à e-HealthWorld Monaco 2019 aura l’opportunité de sélectionner lui-même et à l’avance les décideurs / startups / exposants qu’il souhaite rencontrer en rendez-vous d’affaires individuels et programmés à l’avance. Un très grand nombre de rendez-vous d’affaires devraient être organisés sur ces 2 jours.
  • Exposition
    Plus de 55 exposants et plus de 75 start-ups françaises et étrangères exposeront au sein de l’Espace Innovation.

Source : eHealth World Monaco

Articles Similaires

GSK lance une campagne d’information sur la Méningite

Santé 2030 : quels défis pour la santé de demain ?

Health Data Hub : les 10 lauréats de l’appel à projet