Novartis lance l’application urtiCARE

Le laboratoire Novartis met à disposition des personnes souffrant d’urticaire chronique spontanée une nouvelle application mobile : urtiCARE. Découverte.

Novartis enrichi son écosystème digital pour accompagner les personnes souffrant d’urticaire chronique spontanée. Après  le site internet Bien Vivre Ma Peau et la page Facebook « Bien vivre mon urticaire », dont l’objectif est d’informer et de proposer des outils pour mieux comprendre et gérer cette maladie, le laboratoire lance l’application mobile urtiCARE.

Cette application permet aux patients d’évaluer facilement les symptômes de leur maladie grâce au suivi de leur score UAS (Urticaria Activity Score, score de gravité de l’urticaire) et DLQI (Dermatology Life Quality Index, score d’impact sur la qualité de vie).

Avec urtiCARE vous pouvez suivre la sévérité de l’UCS (urticaire chronique spontanée), grâce à l’évolution des scores UAS dans le temps. Elle permet de calculer et d’enregistrer son score UAS quotidien en renseignant le nombre approximatif de plaques/papules sur 24h et l’intensité des démangeaisons.

Le patient peut aussi suivre l’impact de l’UCS sur sa qualité de vie avec le score DLQI. Il vous suffit de répondre aux 10 questions de qualité de vie du DLQI et l’application calcule le DLQI hebdomadaire.

Pour rappeler d’enregistrer ses scores, l’application propose un système de notifications, pour avoir une visibilité complète sur son UCS au fil des semaines. Avec les fonctions photos et prises de notes, pour chaque nouvelle entrée, il est possible d’y associer des photos et des notes, à montrer à son médecin lors de la consultation.

Une rubrique « Évolution de la maladie » propose de suivre l’évolution de ses scores et de ses épisodes d’angio-oedème sous forme de calendrier. Les différents graphiques permettront au médecin d’apprécier l’efficacité du traitement et d’évaluer la nécessité de l’adapter pour une meilleure prise en charge de l’UCS.

   

Source : Novartis

Articles Similaires

L’e-santé comme remède aux addictions

Viva Technology 2019 : quelles innovations en santé ?

Enquête : les Français et le Dossier Médical Partagé