Lumine : serious game pour expliquer le cancer aux enfants

Pour accompagner les enfants atteints de cancer et leurs familles dans la prise en charge de la maladie, le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur lancent le serious game Lumine. Découverte.

Afin de permettre aux enfants atteints de cancer, ainsi qu’à leurs familles, de mieux se préparer à toutes les étapes de la prise en charge de la maladie, le CHU de Toulouse et la Clinique Pasteur ont souhaité développer un outil numérique interactif destiné à mieux appréhender le parcours de soins : le serious game Lumine.

 

Le serious game Lumine permet aux enfants atteints de cancer et à leurs familles de découvrir sous forme d’un jeu la maladie et sa prise en charge. De façon ludique et éducative sous forme de quiz, jeux ou vidéos, l’enfant et ses parents ont ainsi la possibilité de naviguer dans un espace virtuel et de disposer de toutes les informations utiles mettant en scène les étapes de la prise en charge.

Pour favoriser la prise en charge global de ces enfants, les nouvelles technologies apparaissent comme une réelle opportunité pour répondre à l’objectif recherché de continuité des soins et de collaboration fluide entre les professionnels de santé intervenant tout au long des phases du parcours de soins.

La réalisation de Lumine, s’est appuyée  sur les expertises disponibles au CHU de Toulouse et à la Clinique Pasteur,  sur l’évaluation réalisée auprès des associations partenaires, pour mettre à disposition des enfants hospitalisés un outil convivial et rassurant leur expliquant de façon simple les différentes phases de la prise en charge en apportant des réponses à leurs questions.

Grâce à ce jeu ludique et pédagogique, l’enfant et ses parents ont la possibilité de naviguer dans un espace virtuel et de disposer de toutes les informations utiles mettant en scène les étapes de la prise en charge. Il s’agit du premier serious game destiné à l’oncopédiatrie en France (2 500 nouveaux cas de cancers chez l’enfant détectés chaque année dont 150 en Midi-Pyrénées).

Source : CHU Toulouse

 

 

Articles Similaires

Santé 2030 : quels défis pour la santé de demain ?

Health Data Hub : les 10 lauréats de l’appel à projet

Participez à la 2ème édition de l’Université des déserts médicaux et numériques