Immersion dans la peau d’un schizophrène

A l’occasion de la 15ème édition des journées de la Schizophrénie, une nouvelle campagne interactive a été lancée pour comprendre la vie d’un schizophrène. Découverte.

Aujourd’hui, un Français sur 100 est atteint de schizophrénie. Détectée tôt (85% des cas surviennent entre 15 et 25 ans), elle peut être soignée ou stabilisée. Pour sensibiliser le grand public, l’association des journées de la Schizophrénie lance la campagne “On a tous un côté décalé”, à l’occasion de la quinzième édition des Journées de la schizophrénie qui s’est tenue du 17 au 24 mars.

L’objectif de cette campagne est de sensibiliser le grand public à cette maladie psychique, qui, aujourd’hui encore, est victime de nombreux préjugés. Avec le slogan « On a tous un côté décalé », cette campagne vise l’intégration des personnes ayant un trouble psychique. En raison de leurs symptômes – qualifiés souvent de «bizarres» ou «étranges» –, les personnes souffrant de schizophrénie s’isolent, se mettent en marge de la société. Elle souhaite avant tout rappeler que chacun d’entre nous possède un côté décalé, mais n’est pas pour autant exclu.

Cette campagne propose notamment une expérience digitale pour vivre dans la peau d’un schizophrène : « Un repas de famille». Cette expérience interactive place l’internaute dans la peau du personnage principal. Plongés dans le décor d’un repas de famille, nous suivons Antoine, un jeune homme d’une vingtaine d’années, qui nous présente les membres de sa famille. Aujourd’hui, Antoine décrit cette tablée familiale avec recul et ironie, mais qu’en était-il avant ?

Source :  Association des journées de la Schizophrénie

Articles Similaires

Yellow Run : course solidaire au profit des enfants malades du foie

Marketing santé : le renouveau des QR codes

Pharma HealthTech : le rendez-vous de la Pharma et du Numérique