Google lance son intelligence artificielle en santé “Medical Brain”

Tout au long de l’année, à travers une série d’articles, nous partirons à la découverte des projets santé des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Premier focus avec l’intelligence artificielle « Medical Brain » de Google.

Ces derniers mois, Google a multiplié les projets d’intelligence artificielle dans le domaine de la santé. Le projet Lyna dans le cadre de la détection des cancers du sein est un exemple d’intelligence artificielle qui s’appuie sur du machine learning pour affiner les résultats. L’objectif n’est pas de remplacer les professionnels de santé mais d’optimiser des tâches très compliquées qui permettent de faciliter le travail des médecins. Ainsi, l’algorithme permet de localiser une potentielle tumeur, le médecin n’ayant plus qu’à confirmer et à lancer le traitement si besoin.

Courant 2018, Google a annoncé des tests sur une nouvelle intelligence artificielle baptisée « Medical Brain », capable d’analyser des centaines de milliers de données chez un patient, puis d’estimer la probabilité de son décès.

Cette intelligence artificielle permet de prédire les risques de décès, mais aussi le temps durant lequel un patient est supposé rester à l’hôpital, ou ses chances d’y retourner dans un futur proche.

Un algorithme deux fois plus précis que les médecins

Google a présenté une étude de cas pour montrer l’efficacité de ce système. Une patiente dont la probabilité de décès était estimée à 9,3% par l’hôpital, est morte quelques jours plus tard. L’algorithme de Medical Brain, qui avait analysé pas moins de 175.639 bribes de données vitales différentes, estimait de son côté une probabilité de 19,9%.

La force de cette intelligence artificielle de Google se concentre sur le nombre de données qui peuvent être analysées : rapports, PDF, annotations de documents… Elle lit toutes les données, les analyse et établit des recommandations aux médecins.

Dans le futur, Google a pour ambition de mettre en œuvre une fonction de prédiction des maladies. En analysant des symptômes invisibles pour un humain, et en suivant continuellement un individu, Medical Brain pourrait découvrir le développement de la maladie avant que celle-ci ne soit irréversible et proposer un traitement.

Un projet qui n’en est encore qu’à ses premières phases mais qui démontre la volonté de Google d’investir dans l’intelligence artificielle en santé.

Sources : Google, Bloomberg

Articles Similaires

Santé 2030 : quels défis pour la santé de demain ?

Health Data Hub : les 10 lauréats de l’appel à projet

Participez à la 2ème édition de l’Université des déserts médicaux et numériques