Anamnèse : l’intelligence artificielle au service du diagnostic

Une jeune start up propose une intelligence artificielle pour aider les médecins dans leurs diagnostics : Anamnèse. Découverte.

L’intelligence artificielle (IA) commence à envahir le monde de la santé, que cela soit au niveau de la recherche, de l’information santé ou de l’aide à la pratique médicale. Pour accompagner les professionnels de santé dans leur pratique, une jeune start up, fondée en 2017 par Raphael Canyasse, Jérôme Bourreau et Benjamin Chiche, a développé Anamnèse, une intelligence artificielle d’aide au diagnostic.

Cette intelligence artificielle médicale interroge le patient au travers d’une interface web ou d’un chatbot pour accompagner le médecin dans son diagnostic.  L’objectif de cet outil est de recueillir les symptômes et antécédents médicaux pour aider le médecin à établir un diagnostic plus fin, faciliter et améliorer la prise en charge et l’accompagnement du patient.

Anamnèse se présente comme une consultation médicale nouvelle génération qui apporte des bénéfices pour le patient et le professionnel de santé.

Il s’agit d’un examen clinique où l’intelligence artificielle va recueillir les indications importantes au diagnostic et traduire ensuite le ressenti du patient et les symptômes mentionnés en terminologie médicale. Le patient peut ensuite partager son dossier avec son médecin traitant.

Avantages pour le patient :

  • Mieux exprimer ses symptômes et ressentis.
  • Mieux échanger avec le médecin sur sa santé.
  • Adapter les soins à ses habitudes de vie.
  • Etre exhaustif car en santé chaque détails compte.
  • Sécurité et confidentialité des données de santé

Bénéfices pour le professionnel de santé :

  • Mieux comprendre les mots et maux des patients
  • Gains de temps grâce à une Anamnèse dûment renseignée
  • Technologie aidant dans l’orientation diagnostique du patient
  • Meilleure maitrise de l’agenda patient et son parcours de soin
  • Une solution d’Alliance Thérapeutique avec le patient

Un autre objectif de cette technologie est de permettre d’apporter une solution face à la pénurie annoncée de professionnels de santé : « Entre 2007 et 2025, le nombre de médecins aura diminué de 25%, ce qui induira des horaires plus longs pour les médecins, des consultations plus courtes, ou un temps d’attente plus long avant d’avoir un rendez-vous », assure Jérôme Bourreau, cofondateur d’Anamnèse.

Anamnèse s’adresse aux médecins libéraux (généralistes et spécialistes), aux sociétés de téléconsultations, mais aussi aux établissements de santé (cliniques, hôpitaux, maisons de santé, EHPAD). L’IA couvre actuellement 4 spécialités, à savoir cardiologie, pneumologie, urologie et infectiologie. D’autres spécialités les rejoindront bientôt, comme Urgence » ou « Gastrologie ».

Source : Anamnèse

Articles Similaires

GSK lance une campagne d’information sur la Méningite

Santé 2030 : quels défis pour la santé de demain ?

Health Data Hub : les 10 lauréats de l’appel à projet